Bénin/Cadre de vie : Après Cotonou, 8 villes bénéficient de l’assainissement pluvial

0 92

Le programme prévoit la construction de 100 km de collecteurs, ainsi que le remplacement ou la réhabilitation d’anciens autres en mauvais état. Il vise principalement à réaliser les ouvrages primaires de drainage et d’assainissement dans les villes concernées ; réduire leur vulnérabilité aux inondations ; améliorer substantiellement l’environnement urbain et l’hygiène ; réduire les niveaux de pollution et d’insalubrité puis améliorer la mobilité urbaine. Ce programme que le gouvernement s’apprête à mettre en œuvre vient à point nommé et constitue un appui complémentaire pour la durabilité des infrastructures de l’Asphaltage. Il faut reconnaître qu’il a un lien direct avec la mise en œuvre de la deuxième phase du projet Asphaltage dont la plupart des rues à aménager ont pour exutoires, les collecteurs à construire. Pour précision, sept (7) des huit (8) villes ciblées font partie du programme Asphaltage. La pertinence de réaliser ces travaux en synergie avec la deuxième phase d’Asphaltage est que plus de 100 km de collecteurs sont à réaliser et doivent assurer l’évacuation des eaux de voiries attendues de cette phase. Ainsi, le gouvernement Talon pose les jalons de la deuxième phase du projet d’asphaltage qui impacte les 8 villes concernées à savoir : Porto-Novo, Sèmè-Podji, Abomey-Calavi, Ouidah, Abomey, Bohicon, Parakou et Natitingou. Toutefois, Cotonou n’est pas délaissée. Si elle n’est pas sur cette liste, c’est parce que la ville métropole du Bénin bénéficie déjà d’un programme spécial d’assainissement pluvial dont le financement est bouclé et les travaux sont annoncés pour bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!