Après la mise à la retraite d’office de plusieurs centaine des forces de défense et de sécurité : 11 cas d’AVC enregistrés chez 3 douaniers et 8 policiers

0 19 452

Le Potentiel l’avait prédit lors de la publication de la liste des agents de la Police républicaine envoyés à la retraite d’office en début de semaine. Il a fallu quelques jours pour que les hôpitaux de la place commencent à accueillir effectivement des cas d’Accidents cérébro-vasculaires (AVC).

De sources bien introduites du web média Le Potentiel, après la notification de la mise à la retraite des centaines de fonctionnaires de police, de douane et des eaux, forêts et chasse, onze (11) se retrouvent actuellement en soins intensifs après un AVC. Il s’agit de trois (03) douaniers et huit (08) policiers.

Parmi les victimes d’AVC, nos sources indiquent qu’il y a trois (03) qui sont dans deux (02) cliniques dont nous taisons volontairement les noms et d’autres sont en soins intensifs au niveau des hôpitaux publics de la place.

Banniere carrée

Face à cette situation, l’État, dans son rôle de garant de la paix et de la sécurité sociale, se doit de prendre les dispositions pour dépêcher des psychologues auprès des familles des personnes concernées par cette retraite d’office afin d’éviter le pire. La quête de la tranquillité au sein des femmes en vaut la peine.

En sa qualité de vrai fantassin de l’information, le web média Le Potentiel suit de près la situation des autres fonctionnaires envoyés à la retraite anticipée. L’équipe est mobilisée pour rendre compte au fur et à mesure à ses aimables lecteurs que vous êtes.

Il faut préciser que cette mesure a touché à la Police Républicaine trois cent quinze (315) agents, à la douane trente (30) et dix-sept (17) au niveau des Eaux, Forêt et chasse. À suivre.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!