Coronavirus : La Chine accusée d’avoir tardé à livrer des informations à l’OMS

1 73

Une enquête de Associated Press (AP), publiée le mardi 2 juin 2020, et basée sur des documents internes et des enregistrements, avance que Pékin aurait tardé, au cours du mois de janvier, à remettre à l’OMS des données cruciales sur l’épidémie de coronavirus.

Banniere carrée

Selon l’agence de presse américaine, des responsables de l’OMS se sont plaints, en coulisses, dès la deuxième semaine du mois de janvier, de retards importants de la Chine et se sont dit frustrés de ne pas obtenir à temps les informations dont ils avaient besoin pour évaluer la dangerosité du virus.

Pourtant, au même moment, l’OMS louait publiquement et officiellement, la réaction rapide du pouvoir chinois face à l’épidémie de coronavirus, en remerciant Pékin à plusieurs reprises d’avoir partagé “immédiatement” la carte génétique du virus, et salué sa transparence.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!