Patrice Talon aux femmes députés : « Vous n’êtes pas visibles dans les débats politiques »

0 1 298

Une séance d’échange s’est tenue avec les femmes députés de la 9e législature au palais de la marina. La séance s’est tenue le jeudi 11 janvier avec le chef de l’Etat Patrice Patrice. Au menu, la représentativité des femmes à l’assemblée. À l’occasion, le numéro 01 béninois n’est pas allé du dos de la cuillère avant de donner son opinion sur l’inaction des femmes dans l’arène politique.

Banniere carrée

Les élections législatives du 08 janvier dernier ont consacré 29 femmes députés au palais des gouverneurs. Une initiative instaurée par les réformes politiques du gouvernement en place. Les femmes élues ont tenu à remercier le Président Patrice pour avoir eu l’idée d’initier la réforme pour la représentativité des femmes à l’assemblée nationale. « Si aujourd’hui le parlement béninois compte 29 femmes, c’est grâce à votre clairvoyance monsieur le président de la République… Nous vous disons infiniment merci », a fait savoir Djamilatou Sabi Mohamed, présidente du Caucus des Femmes parlementaires du Bénin. Toutefois, les femmes ont tenu a formulé des doléances afin de mieux parfaire leur représentativité pour une bonne gouvernance au Bénin. « Le Caucus des femmes parlementaires voudrait faire un plaidoyer à l’endroit de votre autorité pour que soit retenu dans les dispositions de la loi sur le code électoral, au moins 30% de femmes chefs de villages et quartiers de ville, 30% de femmes conseillères communales et municipales, 30% de femmes chefs d’arrondissements, 30% de femmes maires et 30% de femmes parlementaires », ajoute Djamilatou Sabi Mohamed. Des doléances reçues par le chef de l’État mais qui sans ambages a exprimé toute sa désolation de l’absence remarquable des femmes dans la politique béninoise. Vous n’êtes pas visibles dans les débats politiques » a déclaré le Président de la république. À l’en croire, il est important que les 29 femmes élues à l’assemblée nationale s’illustrent dans les débats, participent activement à la politique comme les femmes le font dans le foyer familial. Le chef de l’État recommande aux femmes béninoises de faire mieux d’effort au-delà des réformes politiques pour les positionner.

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!