Phase expérimentale des services 5G au Bénin : la MND échange avec les opérateurs GSM autour des résultats

0 149

La ministre du Numérique et de la Digitalisation (MND), Aurelie Adam Soulé Zoumarou était dans la matinée de ce jeudi 18 janvier 2024, en tournée auprès de deux opérateurs GSM pour échanger sur les résultats expérimentaux des services 5G. La Direction générale de Moov Africa Bénin est la première étape de cette tournée des sièges opérateurs GSM. Avec des démonstrations sur les applications, la ministre a pu noter les avancées par rapport à la 5G. « Les opérateurs s’y préparent. Ce que j’ai vu, ce sont un déploiement et des cas d’usage. C’est important de le souligner, parce quand on parle de 5G, on pense tout de suite à la technologie. Mais ce qui est important, ce n’est pas tant la technologie, c’est ce qu’on en fait », a-t-elle laissé entendre. Le même constat a été fait au niveau de l’opérateur MTN.
À l’occasion de cette tournée, les opérateurs GSM ont partagé les résultats issus des expérimentations de la technologie 5G dans divers contextes. Les performances en termes de vitesse de transmission, de latence réduite et de capacité accrue ont été au centre des discussions, démontrant le potentiel de la 5G à transformer la connectivité au Bénin.
La ministre a souligné que la 5G n’est pas seulement une évolution technologique, mais un moteur d’innovation susceptible de créer des opportunités économiques significatives. Elle a encouragé une collaboration étroite entre le Gouvernement et les opérateurs pour exploiter pleinement le potentiel de la 5G dans le développement d’applications novatrices et de solutions intelligentes.
Pour rappel, depuis l’avènement du régime du président Patrice Talon, le Gouvernement du Bénin a fait du numérique une priorité et la 5G se présente comme une opportunité pour accélérer le développement de nouvelles applications, de nouveaux e-services, et de prendre en compte le besoin grandissant des populations pour l’utilisation en temps réel de la bande passant dans le cadre des efforts gouvernementaux visant à stimuler le développement numérique du pays. Il est à préciser que l’avènement de la 5G au Bénin ne fera pas disparaitre les normes de téléphonie 4G et 3G. Parce que la norme 5G non autonome s’appuie considérablement sur les infrastructures 4G et 3G. Grâce à cette technologie, la télémédecine peut être une réalité au Bénin.

Banniere carrée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!