Vente aux enchères de 70 objets de Nelson Mandela : le gouvernement sud-africain s’oppose

0 2 575
Banniere carrée

L’Afrique du Sud s’oppose à la vente aux enchères des biens de Nelson Mandela. La vente aux enchères, est programmée aux États-Unis par Makaziwe Mandela, la fille aînée de Nelson Mandela. Il s’agit de 70 objets appartenant au père de l’anti-apartheid. On y retrouve dans ses objets, un ensemble d’appareils auditifs, sa carte d’identité, des présents offerts par des dirigeants mondiaux, ainsi que certaines des chemises « Madiba » portées par le premier président Nelson Mandela. L’annonce de la vente a provoqué une colère dans le rang des populations qui estiment que les objets devront rester au pays pour retracer à chaque instant la mémoire de l’homme. Du côté du gouvernement sud-africain un deuxième refus catégorique contre la vente s’est observé. Le gouvernement sud-africain s’y était déjà opposé en 2011 suite à la première annonce. La controverse est au cœur des débats dans le pays et fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!