Programme ‘’Eglise Verte’’ : l’archidiocèse de Cotonou engagé dans la lutte contre les changements climatiques

0 210

La problématique de l’environnement et de la promotion d’un monde vert, préoccupe l’église catholique du Bénin. La question était au cœur d’une table ronde organisée ce samedi 20 janvier 2024 au chant d’oiseau de Cotonou. Placée sous le thème « Tous ensemble pour la sauvegarde de notre maison commune : la terre », cette rencontre s’est déroulée en présence d’un haut dignitaire de l’église catholique en visite au Bénin. Il s’agit du Cardinal Michael Czerny, préfet du dicatère pour le service du développement humain et intégral du Pape François . Il avait à ses côtés, le Ministre du Cadre de Vie et des Transports chargé du Développement Durable, José Tonato et des membres de la conférence épiscopale du Bénin. Cette table ronde a permis de partager avec les partenaires et les membres du corps diplomatique, la vision globale du Programme Eglise Verte (PVE).

Banniere carrée

Contribuer à la sauvegarde du patrimoine commune, la terre, à travers l’éducation à l’écocitoyenneté, la préservation de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques. C’est l’objectif principal que vise l’archidiocèse de Cotonou à travers le Programme Eglise Verte (PEV). En initiant une table ronde autour de cet ambitieux programme, l’archidiocèse de Cotonou entend partager la vision du PEV avec les partenaires afin de susciter leurs adhésions aux initiatives de lutte pour la préservation de la maison commune la terre.
En effet, cette initiative qui s’étend sur deux volets stratégiques à savoir l’éducation à une culture environnementale et la promotion environnementale et écologique s’inscrit dans un contexte particulier de dégradation de l’écosystème environnementale. Mieux, elle intervient également dans un contexte où le gouvernement s’emploie à garantir un monde en phase avec les objectifs de développement durables. C’est donc, à en croire l’archevêque de Cotonou Mgr Roger Houngbédji, pour accompagner l’Etat béninois à travers des communications pour un changement de comportement et la mise en œuvre d’actions à impacts que l’initiative a été instaurée.
Présent à cette table ronde, le ministre José Tonato a fait savoir que le programme Eglise Verte de l’archidiocèse de Cotonou est un programme qui concourt à la poursuite de la transformation structurelle de l’économie et l’accroissement durable du bien-être social des populations. De ce fait, « Nous sommes fiers de soutenir cette belle initiative parce qu’il est parfaitement en convergence avec le pilier 3 et l’axe stratégique 7 du PAG2 2021-2026 en vue d’une convection écologique effective de la population et la construction de villes durables résilientes sûres et inclusives », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Le gouvernement souhaiterait que tous les membres, tout le corps diplomatique et consulaire, les institutions internationales, soutiennent cette initiative, église verte à travers différents appuis, techniques et financiers ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!