Autorité du bassin du Mono : les ministres béninois et togolais de l’eau tiennent leur réunion ordinaire

0 600

La réunion ordinaire du conseil des ministres de l’Autorité du bassin du Mono (ABM) a débuté ce vendredi à Lomé, sous la direction des ministres togolais de l’Eau, Damehame Yark, et béninois, Samou Seidou Adambi.Le bassin du Mono, partagé entre le Togo et le Bénin, est délimité par le fleuve Mono, jouant un rôle crucial dans l’approvisionnement en eau de la région, utilisé pour l’irrigation agricole et la pêche.

Malgré ses avantages, la gestion de l’eau dans le bassin est confrontée à des défis liés à la saison des pluies et à la disponibilité de l’eau.Avec une topographie variée et une économie centrée sur l’agriculture et la pêche, le bassin abrite une biodiversité riche. Les gouvernements du Togo et du Bénin s’engagent dans des projets visant à améliorer l’infrastructure, l’accès à l’eau potable, l’éducation et les services de santé pour le bien-être des communautés locales.

Banniere carrée

En raison de la position géographique partagée, une coopération étroite entre les deux pays est essentielle pour la gestion durable des ressources naturelles du bassin. Damehame Yark a déclaré lors de l’ouverture de la session que le Togo, tout comme la plupart des pays de la sous-région ouest-africaine, partage une grande partie de ses ressources en eau avec d’autres nations.

Face à cette interdépendance, le président Faure Essozimna GNASSINGBE s’investit pleinement dans la coopération transfrontalière, cherchant ainsi à contribuer à l’établissement de cadres de gestion coordonnée, durable et non conflictuelle des ressources en eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!