Démantèlement d’un réseau d’escroquerie ultra moderne: 6 personnes arrêtées par la Bef et déposées en prison par la Criet

0 3 634

De présumés cybercriminels et leurs présumés complices ont été démasqués par la douane béninoise dans une opération visant in fine à escroquer des personnes. Cependant, leur plan a été contrarié lorsque la douane a intercepté plusieurs colis suspects, révélant un réseau sophistiqué de fraudes bancaires.

Six individus aux divers profils bien variés après être interpellés par la douane et écoutés par les officiers de police judiciaire ont été présentés à la Criet et déposés en prison depuis le vendredi 26 janvier 2024. Au cœur de cette affaire, des téléphones portables soigneusement emballés, mais l’astuce résidait dans des cartes biométriques prépayées dissimulées soigneusement dans les emballages de téléphones. Les présumés escrocs envoyaient ces colis et, une fois arrivés à destination, négociaient avec des agents de sécurité, présumés complices dans les lieux de retrait des colis.

Selon les sources fiables du webmedia le Potentiel, leur plan bien huilé a connu un revers lorsque la douane a bloqué plusieurs colis suspects. Interrogé, un des individus qui s’adonne à cette sale besogne a nié toute implication, prétendant que la carte prépayée lui avait été envoyée par un proche. Les enquêteurs ont approfondi leurs fouilles, découvrant un réseau bien établi.

Selon les sources bien introduite de web média Potentiel, 06 individus ont été appréhendés. Il s’agit de : AFANOU Jean de Dieu, présenté comme le cerveau derrière les fraudes des cartes bancaires biométriques, AFANOU Clément , un Agent de sécurité arrêté pour complicité en service au magasin DHL aéroport,
DEGUENON Anatole , présumé Complice, agent de sécurité au magasin DHL, HOUNKPATIN Joel, Chef d’équipe, orchestrant les opérations frauduleuses.

Banniere carrée

Deux autres complices ont également été identifiés, il s’agit de : AKOIDO Abel, Transitaire et GBODOGBE Jonathan – Réceptionnaire de colis, présentant comme un présumé participant actif aux fraudes.

Lors des fouilles, au cours de l’enquête , on découvre que les colis suspects renfermaient des téléphones portables accompagnés de cartes biométriques étrangères. Un schéma révélateur des activités frauduleuses du réseau.

Les enquêteurs restent vigilants face à l’évolution des tactiques des brouteurs témoignant ainsi de leur engagement à assurer la sécurité financière des citoyens.

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!