Département de l’Atlantique : Luc Sètondji Atrokpo offre à travers l’ANCB un module de 3 classes avec bureaux à l’EPP Amoussènontommè de Zè

0 833

Dans la commune de Zè, département de l’Atlantique, l’École Primaire Publique (EPP) Amoussènontommè a bénéficié d’un module de trois (03) classes et magasin. Le dont a été fait par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) en vue d’offrir de meilleures conditions d’études aux apprenants. La cérémonie d’inauguration de ce joyau flambeau neuf a été effectuée ce mardi 5 mars 2024 par le maire de la ville de Cotonou et Président en exercice de l’ANCB Luc Sètondji Atrokpo.

Accompagné d’une forte délégation des partenaires et des cadres de l’association, il a remis aux responsables de cette école les clés de ce bâtiment dont l’importance n’est plus à expliquer dans ce lieu de savoir. Né d’un partenariat stratégique entre l’ANCB et le Consulat du Bénin à Naples, ces classes ont été inaugurées avec beaucoup de joie et de satisfaction au niveau des bénéficiaires, les populations et les autorités de la localité.

En prenant la parole au nom des apprenants de l’EPP Amoussènontommè, Paul Ahoui a salué la belle initiative qui leur permettra de travailler dans de bonnes conditions, loin de la pluie et du soleil. «c’est un sentiment de grande joie qui nous anime en ce moment, nous vos enfants car la construction de cette infrastructure nous permettra de travailler dans de meilleures conditions», a déclaré le représentant avant de remercier le Seigneur Dieu pour avoir préservé la vie du maire Luc Atrokpo dans l’accident de la circulation qui a failli lui ôter la vie le mercredi 28 février dernier dans le centre Bénin.

Banniere carrée

Les acteurs qui se sont succédés pour les allocations ont reconnu l’engagement du maire et de l’ANCB pour offrir aux apprenants béninois ce qu’ils méritent, la qualité. Aussi, ont-ils salué le cœur d’or des partenaires du Consul du Bénin à Naples et les généreux donateurs Italiens. Ayant accueilli avec beaucoup de joie les prières et les remerciements, Luc Sètondji Atrokpo a rassuré les enseignants, parents et autorités de Zè que ces initiatives vont se poursuivre comme cela a commencé dans les autres communes.

Ce sont des actes posés par l’ANCB pour soutenir le gouvernement dans sa vision de faire du système éducatif béninois, un label dans la sous-région. «Nous sommes à Zè aujourd’hui parce qu’il y a ce joyau que vous voyez. Ce même joyau, il y en a à Djougou, comme il y en a eu par le passé à Copargo, à Kouandé, à Natitingou, à Cobly. Des adductions d’eau à Djougou, à Houéyogbé, à Zagnanado, à Bèmbèrèkè etc. mais nous nous refusons de nous attarder sur ce qui a été fait. Nous voulons plutôt penser à ce qui n’a pas encore été fait parce qu’il y a beaucoup de défis à relever pour offrir de meilleures conditions d’études aux apprenants dans les différentes communes de notre pays», a confié Luc Atrokpo.

Cette sortie est la première du maire de Cotonou sorti sain et sauf dans l’accident de la circulation qui s’est produit il y a exactement une semaine, ce mercredi 6 mars 2024 avec son véhicule.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!