Passage de la télévision analogique au Numérique : la Directrice de la SBIR revient sur les mesures d’accompagnement prises par le gouvernement

0 938

Quelques jours après le Conseil des Ministres à l’issue duquel le gouvernement a décidé de subventionner le décodeur TNT (Télévision Numérique Terrestre) qui passe de 18. 000 FCFA à 5000 FCFA, la Directrice de la Société Béninoise des Infrastructures et de Radiodiffusion (SBIR), sous l’autorité de la Ministre du Numérique et de la Digitalisation (MND), a animé un point de presse pour apporter de précision sur la mesure gouvernementale. C’était ce vendredi 8 Mars 2024 au cabinet de la MND à Cotonou.

Patricia Codjia puis que c’est d’elle qu’il s’agit, a d’abord rappelé que le passage de la Télévision Analogique Terrestre (TAT) à la Télévision Numérique Terrestre (TNT), est une recommandation de l’Union Internationale de Télécommunication (UIT) auquel appartient le Bénin. Ceci permettra aux pays de récupérer d’autres fréquences pour d’autres usages.

Selon ses explications, face aux différents besoins en fréquence ou en ressources radioélectriques qui sont imposées par les usages de plus en plus nombreux de l’homme en matière de communication, il est devenu important d’optimiser l’utilisation des fréquences. Abordant les avantages qu’apporte cette migration, Patricia Codjia déclare en ces termes : « La TNT, c’est la télévision que nous avons connu mais avec beaucoup plus d’améliorations. C’est la télévision qui dans son mode de diffusion utilise la technologie numérique. C’est la télévision qui sur les écrans vous donne des images claires et un son audible et de très bonne qualité. «La technologie numérique nous donne l’avantage de pouvoir diffuser plusieurs chaînes avec la même fréquence. Pour le cas du Bénin, nous diffusons environ une vingtaine de chaînes avec une seule fréquence», a-t-elle fait savoir.

Banniere carrée

Par ailleurs, la Directrice de la SBIR rassure les Béninois de ce que la TNT couvre l’ensemble du territoire national grâce à 29 sites de réception installés dans tout le Bénin.

Elle a pour finir précisé à l’endroit des populations que, entre le 1er avril 2024 et le 15 août 2024, se passera l’opération d’extinction de la télévision qui se fera zone par zone. A partir du 15 août, ce sera une extinction totale et définitive de l’analogique.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!