Célébration de la JIF 2024: Les femmes députées du parti « Les Démocrates » crient à l’exclusion

0 862

Les femmes députées du parti « Les Démocrates » ont fêté la journée internationale des droits de la femme. La célébration a lieu à travers une grande mobilisation des femmes de plusieurs circonscriptions électorales ce Samedi 09 mars 2024 à Cotonou. Boni Yayi président du parti, Eric Houndete premier vice-président, et Nourenou Atchadé 2e vice-président, ont marqué de leur présence à cette manifestation.

Les femmes du parti « Les Démocrates » disent non à toutes formes d’exclusion. Au lendemain du 08 mars, elles ont tenu à célébrer la journée avec leurs sympathisants et porter des réflexions sur la vie sociopolitique au Bénin. « Investir en faveur de la femme : accélérer le progrès » est le thème de l’édition 2024. Dans son discours d’ouverture, Dafia Abiba Ouassagari, Secrétaire des affaires féminines du Bureau national du parti et Présidente du Comité d’organisation de la JIF 2024 « investir dans la femme, est le gage d’une société juste et équitable. Mais, au Bénin les femmes sont les premières victimes de la pauvreté. À l’en croire, les répercussions de la Covid 19, les crises politiques et socio-économiques ont exacerbé le niveau de pauvreté et se faire ressentir chez les femmes. L’honorable Dafi a souligné les maux qui entravent l’avenir de la femme. Il s’agit du harcèlement, les violences basées sur le genre, l’autonomisation etc. La faible participation de la gent féminine dans les instances de prise de décision. « 03 femmes maires sur les 77%, 02 femmes préfets sur les 12,05 femmes ministres sur les 22 et 28 femmes députées sur les 109 ».

Banniere carrée

Face aux différents maux, les Femmes du parti  » rappelle Dafia Ouassagari. Pour une femme plus épanouie, les députée recommandent de bannir toutes les formes d’exclusions. Invité aux côtés des femmes, le Président à la tête du parti, Boni Yayi n’est pas allé du dos de la cuillère avant d’inviter les militantes à aller contre la modification du code électoral. « Vous devez appeler toutes les béninoises à se joindre à la mobilisation générale pour la relecture du code électoral modifié dans la perspective des élections électorales de 2026 » déclare l’ancien Président. Les démocrates compte rester vent debout contre toutes formes d’exclusions du parti ou des femmes.

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!