Palais des Gouverneurs : les capacités des cadres de la cellule d’audit interne et de la cellule de contrôle des marchés publics renforcées

0 499

La promotion de la bonne gouvernance préoccupe l’Assemblée nationale du Bénin, son président Louis Vlavonou en premier. C’est pour cela que l’institution a autorisé et financé la tenue de l’atelier de renforcement de capacités des cadres de la Cellule d’Audit Interne et de la Cellule de Contrôle des Marchés Publics qui s’est tenu du 12 au 15 mars dernier à Bohicon dans le département du Zou. C’est au directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale Mathieu AHOUANSOU qu’est revenu l’honneur de lancer officiellement ces assises.
Dans son discours introductif, Célestin HOSSOU, Directeur de la Cellule d’Audit Interne de l’Assemblée nationale, a rappelé que l’atelier de Bohicon a été organisé dans le but de permettre aux cadres de la cellule de mieux s’approprier les techniques permettant de vérifier le respect du cadre juridique du processus des commandes publiques par la cellule d’audit interne. Aussi, a-t-il indiqué que la démarche de la cellule s’inscrit dans la droite ligne de l’exigence de l’Institut international des auditeurs (IIA) qui recommande que les auditeurs internes améliorent leurs connaissances et leurs compétences par une formation continue tout au long de leur carrière. Il n’a pas manqué de féliciter le président de l’Assemblée nationale dans sa volonté de mettre en œuvre son vaste programme de réformes dans la gestion des finances publiques, et de révolutionner le système des commandes publiques en mettant en place des structures de passation et de contrôle des marchés publics.
En lançant l’atelier au nom de Louis Vlavonou, Mathieu AHOUANSOU dira qu’en tant qu’auditeurs, le rôle des cadres de la Cellule d’Audit Interne et de la Cellule de Contrôle des marchés publics est crucial pour garantir la bonne utilisation des ressources publiques et la réalisation des objectifs fixés par le Président du parlement. A en croire ce dernier, les cadres qui participent à l’atelier de Bohicon sont considérés comme des gardiens de l’intégrité et de la transparence dans la gestion des fonds publics dans l’administration parlementaire et leur travail contribue à renforcer la confiance des citoyens envers l’institution parlementaire et à préserver la crédibilité du système de gouvernance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!