Nigéria : l’Etat dévoile 15 entités impliquées dans le financement du terrorisme

0 1 585

Le gouvernement Nigérian prend des mesures urgentes contre le financement du terrorisme. Quinze entités présumées impliquées dans le financement du terrorisme ont été dévoilées. Ce travail minutieux a été fait suite à des recommandations émises lors d’une réunion du Comité des sanctions du Nigeria tenue le 18 mars 2024.

Banniere carrée

Selon le gouvernement Nigerian, la liste dévoilée fait état de neuf personnes et six entreprises de change (BDC). Ils sont accusés de soutenir financièrement le terrorisme sur le territoire national. Au nom des individus, on retrouve Tukur Mamu, Yusuf Ghazali, Mohammed Sani, Abubakar Mohammed, Sallamudeen Hassan, Adamu Ishak, Hassana-Oyiza Isah, Abdulkarim Musa et Omar Abdallahi. Les entreprises comprennent la Société commerciale générale d’Afrique de l’Ouest et de l’Est Limitée, Paramètres Bureau De Change Limited, G. Côté Entreprises Générales, Desert Exchange Ventures Limitée, Eagle Square General Trading Company Limitée et Bourse Alfa BDC. La loi interdit le financement du terrorisme. Selon l’article 54 de la loi de 2022 sur le terrorisme (prévention et interdiction), les institutions financières et les individus sont tenus de geler immédiatement tous les fonds et avoirs détenus par les personnes et entités désignées. Par ailleurs, il est recommandé de notifier les avoirs au Comité des sanctions, de déposer une déclaration de transactions suspectes auprès de la Cellule nigériane de renseignement financier (NFIU).

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!