Scandale financier : Un pasteur accusé de détournement devant la CRIET

0 918

Un pasteur comparait devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) ce lundi 25 mars 2024. Il est accusé d’avoir détourné cinquante millions de FCFA dans une affaire de tontine nommée « Adogbè ». C’est du moins ce qu’il faut retenir selon les recoupements d’informations de nos confrères de Benin Web Tv.

L’homme de Dieu est traîné devant la CRIET suite à de nombreuses plaintes déposées par les agents collecteurs de la tontine « Adogbè ». Ces derniers, ayant des fonds auprès des épargnants, se sont retrouvés dans une impasse lorsque le pasteur a subitement disparu avec l’argent. Les épargnants, mécontents, se sont alors retournés contre les agents, les menaçants de représailles. Fatigués des pressions, ces derniers ont décidé de porter l’affaire devant la justice, les préjudices s’élevant à plus de cinquante millions de FCFA.

Banniere carrée

Lors de l’audience, le procureur a exposé que le pasteur aurait utilisé les fonds collectés dans les douze départements du Bénin pour la construction de maisons. Il a requis une peine de sept ans de prison ferme pour escroquerie avec appel aux fonds publics. En outre, le procureur a demandé la constitution de la partie civile et la restitution des sommes réclamées par les victimes, ainsi que la confiscation des biens immobiliers du prévenu identifié au cours de l’enquête.

L’avocat de la défense a plaidé la clémence de la Cour, arguant que son client a été manipulé par les agents collecteurs. Il a souligné que le pasteur a commencé à indemniser certaines victimes et qu’il envisage de vendre sa maison, effectivement à plus de cent millions de FCFA, pour dédommager les autres parties lésées. Après les réquisitions du ministère public et les plaidoiries de la défense, la Cour a rapporté le délibéré du procès au lundi 29 avril 2024. La décision finale devra clarifier le sort de ce pasteur accusé de détournement dans cette affaire aux ramifications financières et religieuses complexes.

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!