Suspension des activités des partis politiques au Mali : les formations politiques demandent à la Cour l’annulation du décret de Assimi Goïta

0 349

Au Mali, les partis politiques sortent du mutisme et régissent à la suite de leur suspension. À travers un communiqué, ils annoncent la saisie de la Cour constitutionnelle. Ils traitent la décision de suspendre les partis et associations à caractère politique de « tyrannique et liberticide ». Ainsi, ils demandent à la Cour constitutionnelle d’annuler le décret pris par le Président de Transition Asismi Goïta.

Banniere carrée

Lire l’intégralité du communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!