Lycée Technique Professionnel de Bopa : un élève en classe de seconde se donne la mort par pendaison ce lundi

0 2 959

La commune de Bopa et plus particulièrement le Lycée Technique Professionnel de la localité situé à Possotomè sont frappés ce lundi 29 avril 2024 par une triste nouvelle. Un drame a secoué depuis l’après-midi les populations, les enseignants et parents de cette zone du sud-ouest du Bénin.

Un élève de la classe de seconde s’est suicidé à Possotomè par pendaison apprend de sources exclusives de votre web média Le Potentiel. Inscrit dans la filière de comptabilité mécanique au Lycée Technique Professionnel de Bopa, il n’aurait pas apprécié les réprimandes de son père sur ses résultats scolaires et ses sorties incontrôlées et répétées de la maison.

D’après nos sources, l’élève habitant dans le village Akopkonawa a été retrouvé pendu dans la chambre par son co-locataire sorti très tôt le matin pour se rendre au lycée. «Dans la semaine, ses parents l’ont appelé, donc il n’était pas dans la maison et j’ai dit ça à ses parents. On l’a appelé 3 fois. Le lendemain je lui ai dit ça et il m’a dit qu’il était là. […] , le samedi son papa était là vers 20h et on l’a cherché partout sans le voir. Finalement, son père l’a vu vers le goudron et il me semble qu’il l’a tapé. Je ne sais pas si c’est à cause de ça il a fait. [..] hier nuit vers 20h 30mn, le propriétaire nous a appelé pour nous demander de ne plus avoir des disputes et de nous réconcilier. La nuit, il a fait du spaghetti et il m’a demandé si je veux manger, et j’ai dit non, et on a allumé notre PC pour suivre des films. Ce matin, je l’ai vu sur la natte. Et moi j’avais cours à 7h, vers 12h à mon retour, j’ai vu qu’il est mort», a témoigné Edouardo Sossou, celui avec qui il vit dans la même chambre.

Le départ de cet élève a créé beaucoup de tristesse dans le rang du personnel administratif du Lycée. Le proviseur du LTP de Bopa Placide Yvon Quenum a exprimé sa peine d’accueillir cette information. «C’est une nouvelle triste et très choquante. Vous avez certainement vu comme moi ce que les autres ont vu. Pour le moment, on ne pourra pas faire assez de commentaires, nous laisserons la police et les autres continuer les enquêtes pour savoir davantage», a-t-il confié.

Banniere carrée

Interrogé sur le décès de leur fils, le père de l’élève a confié aux autorités locales qu’il n’a pas connaissance d’un problème qui aurait pu pousser son enfant à se donner la mort. Aussitôt, le commissariat territorialement compétent a démarré les auditions afin de mieux élucider cette affaire.

Pour l’heure, on a pas des informations fiables. «On a interpellé le papa pour comprendre s’il y a de problèmes et il nous a dit qu’il n’en a pas connaissance même si ses camarades avec qui il partage la chambre ont révélé qu’il n’y a de problèmes majeurs qui peut l’amener au suicide donc difficile de certifier d’un problème qui peut l’amener», a fait savoir le Chef de l’Arrondissement de Possotomè Marcel Sossou dans la commune de Bopa.

Il ajoute que les auditions se sont déroulées au niveau du commissariat et c’est le procureur seul qui est habilité à donner la suite dans cette affaire.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!