Pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité présumés commis dans la bande de Gaza : le premier ministre Israélien Benyamin Netanyahou visé par un mandat d’arrêt international

0 785

La Cour Pénale Internationale (CPI) a émis un mandat d’arrêt international contre le premier ministre Israélien Benyamin Netanyahou. Il est visé depuis ce lundi 20 mai 2024 pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité présumés commis dans la bande de Gaza. La déclaration a été faite par la Cour pénale internationale (CPI) dans une annonce il y a quelques minutes.

Banniere carrée

« Sur la base des éléments de preuve recueillis et examinés par mon bureau, j’ai des motifs raisonnables de croire que Benjamin Netanyahu, le Premier ministre d’Israël, et Yoav Gallant, le ministre de la Défense d’Israël, portent la responsabilité pénale de crimes de guerre et crimes contre humanité commis sur le territoire de l’État de Palestine (dans la bande de Gaza) à partir du 8 octobre 2023 au moins », a déclaré dans un communiqué la CPI, qui siège à La Haye. Détails à venir.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!