Froid et climatisation au Bénin : le DGEC ouvre un atelier régional de certification des experts frigoristes à Cotonou

0 400

Un atelier régional de formation et de certification des techniciens en froid et climatisation s’ouvre au Bénin. C’est une initiative de la Direction générale du climat (DGEC) à travers le ministère du cadre de vie et de développement. Cet atelier a réuni plusieurs vingt-un (21) frigoristes du froid et de la climatisation venus de sept (07) pays de la sous-région, et les béninois. L’atelier va se tenir du 03 au 07 juin 2024 au lycée professionnel et technique de Kpondehou à Akpakpa.

Doter les techniciens en froid et climatisation des compétences des programmes de formation efficaces sur les meilleures pratiques d’entretien et la manipulation sûre des F-Gaz. C’est l’objectif principal de cet atelier régional ayant rassemblé au total huit (08) pays de la sous-région. Il s’agit du Bénin, Madagascar, Cap-Vert, Niger, RDC, Sénégal, Tchad et Togo. Pendant cinq (05) jours, les experts frigoristes vont être  » suffisamment aguerris à la manipulation et à l’entretien appropriés des équipements à gaz fluorés communément appelés F-Gaz » informe la délégation du Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

En réalité, il existe des substances dont des gaz contenant du chlore ou du brome qui sont utilisés dans le secteur de la réfrigération et de la climatisation qui endommagent la couche d’ozone. Le renforcement des capacités des acteurs dans le domaine va aider à minimiser l’impact environnemental et à garantir des pratiques sûres.

Banniere carrée

À en croire, le Directeur Général de l’Environnement et du Climat (DGEC), Prof Martin Pépin Aïna « la fin de l’amateurisme a sonné, cédant la place au professionnalisme matérialisé par des techniciens compétants et chevronnés dans du froid et de climatisation ». Sur un marché concurrent, les techniciens doivent prouver qu’ils disposent des qualités requises pour faire un travail certifié. Pour

Jeanne Adanbiokou Akakpo, Directrice de Cabinet du Ministre du Cadre de Vie et du Développement gouvernement a mené plusieurs actions pour l’amélioration des Hydrofluorocarbure au Bénin. Ceci à travers une collaboration entre le ministère et le programme d’assistance à la conformité des projets ozone. Elle réitère le vœu du gouvernement à éliminer l’impact des gaz au Bénin.

Une fois le programme de formation terminé, les participants seront soumis à un examen théorique et pratique. En cas de succès, les participants recevront un certificat les qualifiant pour former des techniciens aux meilleures pratiques en matière d’entretien et de manipulation en toute sécurité des gaz fluorés. Cette formation et cette certification sont aux normes internationales avec un Centre homologué dans l’Union Européenne.

Medard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!