Intrusions frauduleuses sur le site du pipeline Bénin-Niger : 18 mois de prison avec sursis requis contre les 3 nigériens par la CRIET

0 818

18 mois de prison avec sursis. C’est la sentence requise par la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) contre les 3 nigériens arrêtés pour intrusions frauduleuses sur le site du pipeline Bénin-Niger à Sèmè-Podji.

Lors d’une journée de débat à l’audience ce lundi 17 juin 2024, les trois (03) nigériens ont fait selon les informations leurs dépositions devant les juges. Des agents simples en passant par la Directrice Générale Adjointe de Wapco Niger, les ressortissants du Niger sont poursuivis par la CRIET pour fausse attestation et usage de fausse attestation.

Banniere carrée

Après les différentes dépositions, le parquet spécial de la Cour, représenté par le premier substitut du procureur Armand Donald Reagan Hounguè a requis 18 mois avec sursis contre eux.

UlrichZinsou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!