Tournée gouvernementale de reddition de compte : l’exécutif dresse le point global

0 299

Réuni en Conseil des ministres ce mercredi 19 juin 2024, le gouvernement de la République du Bénin a rendu compte de sa tournée gouvernementale organisée du 25 mai au 8 juin 2024 sur toute l’étendue du territoire national.

Au terme de cet exercice qui a rassemblé ministres, députés, cadres de l’administration et autres, il ressort que les populations ont apprécié le point qu’il leur a été présenté à propos de l’exécution du PAG 2021-2026. Les doléances exprimées seront prises en compte a aussi indiqué le compte rendu joint.

II-2. Compte-rendu de la tournée nationale gouvernementale de reddition de compte aux populations sur la mise en œuvre du PAG 2021-2026.

Organisée du 25 mai au 8 juin 2024 dans nos 77 communes, ladite tournée a permis, d’une part, de présenter et d’expliquer aux diverses couches de la population, les actions phares mises en œuvre par le Gouvernement ainsi que les progrès réalisés dans tous les domaines.

Banniere carrée

Elle a donné l’occasion, d’autre part, d’expliquer la rationalité qui justifie certains choix opérés, d’expliciter les difficultés rencontrées, d’annoncer les perspectives, mais aussi et surtout, de recueillir les perceptions des populations et leurs préoccupations.

Des rapports produits par les différentes délégations, il se dégage que cet exercice de reddition de compte a été largement apprécié et sa réédition vivement souhaitée.

De façon générale, les populations ont exprimé leur satisfaction quant aux actions et réformes opérées en si peu de temps, notamment dans les domaines tels que les cantines scolaires, l’accès au microcrédit, l’autonomisation des femmes, l’accès à l’eau potable, la situation des aspirants au métier d’enseignant, la construction d’établissements scolaires, la gestion de la sécurité, l’accès à l’électricité, l’asphaltage, l’assainissement et la voirie urbaine, les infrastructures routières, marchandes et sportives.

Aussi, ont-elles désiré une intensification desdites actions afin qu’elles génèrent encore plus d’impacts au niveau communal et à l’échelle nationale.

Prenant acte des préoccupations générales ou spécifiques ainsi exprimées, le Conseil s’est prononcé en faveur de l’accélération de leur prise en charge, selon une programmation pertinente.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!