Pour avoir réclamé le retour des civils au pouvoir au Mali :11 opposants arrêtés

0 938

Au mali, l’opposition est interpellée. Onze (11) membres ont été arrêtés pour avoir réclamé le retour des civils au pouvoir. La scène a lieu dans la soirée du jeudi dans la capitale Bamako pendant qu’ils réunissaient pour exprimer leur ral le bol contre le régime en place. Il s’agit d’une réunion privée qui se serait tenu domicile d’un responsable de la coalition de l’opposition. Dans le lot des arrêtés, on retrouve des présidents de partis et mouvements politiques signataires d’une déclaration publiée le 31 mars dernier contre le pouvoir en place.

Banniere carrée

Des sources judiciaires confirment qu’ils ont écoutés et doivent être présentés au procureur ce vendredi. Assimi Goïta avait interdit les activités de partis politiques. Les arrestations sont vues comme une privation de liberté totale pour l’opposition dans le pays.

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!