Gestion des marchés au Bénin : Dissolution de la SOGEMA

0 661

Lors du Conseil des ministres du mercredi 26 juin 2024, le gouvernement a annoncé la dissolution de la Société de Gestion des Marchés Autonomes (SOGEMA). Cette décision, bien que prévisible, vient confirmer la vision du gouvernement dans la modernisation de la gestion des marchés du pays.

Banniere carrée

La dissolution de la SOGEMA s’inscrit dans la continuité des réformes initiées avec la construction de marchés modernes et urbains. Ces nouveaux marchés, désormais opérationnels, nécessitaient une structure de gestion plus adaptée et efficiente. Pour répondre à ce besoin, le gouvernement a créé l’Agence Nationale de Gestion des Marchés (ANaGeM).

À ce titre, elle met en œuvre, sur tout le territoire national, la politique publique en la matière puis procède aux travaux de développement et de maintenance desdits équipements. Avec le démarrage de la mise en service des marchés modernes construits par le Gouvernement, elle est désormais pleinement opérationnelle. Dès lors, dans l’optique d’une gestion rationnelle, il convient que la SOGEMA soit dissoute et que ses infrastructures passent sous Ia tutelle de l’Agence pour des raisons d’efficacité et de cohérence. Il est à souligner que l’ANaGeM pourra, dans la mise en place des équipes de gestion des marchés modernes, recourir, autant que faire se peut, aux compétences des agents de la Société ainsi dissoute qui rempliraient les conditions fixées. Au titre d’autres mesures normatives, il a été adopté les décrets portant
attributions, organisation et fonctionnement du Cabinet et du Secrétariat général du Haut-Commissariat à la prévention de Ia corruption de même que celui relatif à son règlement financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!