Installation de CA hier à Lalo : Bertin N’BOUKE prend fonction à la tête de Hlassamey

0 70

La présence massive des autorités, sages, populations et jeunes sortis d’un peu partout de la commune a marqué d’un cachet spécial l’événement. L’organisation a été sans conteste une réussite. Tout est ordonné, structuré et encadré pour faire observer un événement historique. Les indiscrétions ont d’ailleurs indiqué que le jeune du social, Bertin N’BOUKE s’était préalablement préparé pour immortaliser l’investiture. Et la couleur de la cérémonie a effectivement révélé cette vérité. Tout s’est pacifiquement déroulé  dans un climat solennel du début jusqu’à la fin. Après avoir rempli les formalités administratives, l’Autorité première de Lalo a fait solennellement entrer le nouveau CA dans ses fonctions.

Mandat d’union et de solidarité

Dans un ton rassurant, l’Autorité a séduit ses administrés. Bertin N’BOUKE entend opérer des réformes techniques au profit des filles et fils de l’arrondissement. « Je voudrais vous rassurer que les acquis seront préservés et que des réformes techniques seront opérées au profit des filles et fils de Hlassamey, dans la poursuite des actions non conduites à terme », a-t-il déclaré à ses administrés.

Le CA investi, Bertin N’BOUKE parle à ses administrés

Mesurant la grandeur de la mission à lui confiée par le peuple de Hlassamey, l’Avocat sans toges de la jeunesse s’engage à travailler en parfaite symbiose avec toutes les couches. Ainsi, a-t-il placé son mandat sous le signe de « l’union » entre toutes les filles et tous les fils de Hlassamey ; et de la « solidarité » entre tous les 25 conseillers communaux.

Mots à l’endroit des jeunes …

Bertin N’BOUKE maîtrise les réalités post électorales de son arrondissement. Aux frères et sœurs de sa localité, il a conseillé de cacher les égos et enterrer les clivages politiques. « L’émergence de Hlassamey nous interpelle tous et chacun doit jouer sa partition », a ajouté le  n°1 des habitants de l’arrondissement économique de Lalo. Personne ne doit être et ne sera négligé dans la construction collective de notre cher arrondissement, a-t-il attesté sous les ovations de l’assise.

Euphorie au sein des populations

La volonté du peuple de Hlassamey est accomplie. La désignation du jeune Bertin N’BOUKE à la tête de l’arrondissement de Hlassamey est une fierté, retient-on des chansons des populations. Son leadership motive. Ses capacités intellectuelles impressionnent positivement. Sa sociabilité rassure les populations. Sa bataille quotidienne pour le bien-être des populations marque la pertinence de sa politique. Très cultivé, Bertin N’BOUKE est l’homme qu’il fallait pour faire décoller Hlassamey depuis fort longtemps. L’heure a enfin sonné, il dirigera l’arrondissement durant les six prochaines années. Il est à noter que Bertin N’BOUKE est du village Sowanouhoué et succède à Rémi Koussa Zoundji, fils de Oukanmè.

 

(Lire ci-dessous son discours)

Monsieur le Maire de la commune ;

Messieurs les Adjoints au Maire ;

Messieurs les Collègues Chefs d’Arrondissement et Conseillers communaux ;

Monsieur le Chef d’Arrondissement sortant ;

Messieurs les Chefs et conseillers de village  ;

Monsieur le Commissaire de l’unité de police républicaine de l’Arrondissement ;

Mesdames et Messieurs les responsables d’Associations ;

Messieurs les Sages et Notables ;

Chers Parents et Amis ;

Distingués invités,

Banniere carrée

Je voudrais rendre grâce et exprimer toute ma reconnaissance au Maître des Maîtres de l’Univers qui a permis que je prenne la charge de notre cher arrondissement ce jour à l’occasion de cette cérémonie solennelle.

Le processus a été long. Le chemin l’a été encore plus. Mais par vous, il a rendu possible ce qu’on croyait impossible. Je vous en suis reconnaissant et vous témoigne ma sincère gratitude.

Je voudrais également rendre un grand hommage au Président de la République, Son Excellence, Monsieur Patrice TALON ; et au Président de notre grand parti, l’Union Progressiste, notre Pépé Ange-Marie Bruno AMOUSSOU.

Mesdames et messieurs,

Cette cérémonie officielle s’inscrit dans le cadre de l’esprit démocratique qui caractérise la décentralisation : l’alternance à la tête des organes décentralisés des communes. Votre présence massive à cet événement révèle votre degré d’attachement inconditionnel à l’égard de notre cher arrondissement. C’est salutaire et je vous dis MERCI.

Monsieur le Chef d’Arrondissement sortant, je voudrais vous exprimer ici, mes sincères remerciements pour les efforts louables que vous avez consentis pour le développement de notre arrondissement pendant votre mandat. Je voudrais, en toute humilité, vous demander d’être toujours disponible pour me faire bénéficier de votre expérience aux fins d’accomplir sans difficultés, les tâches qui m’ont été confiées. Vos conseils et orientations que j’appelle de tous mes voeux, me seront d’une aide très précieuse.

Messieurs les Chefs des neuf villages de notre arrondissement, je voudrais vous exhorter à la détermination, à l’assiduité et à la discipline. Je m’engagerai personnellement pour qu’on satisfasse ensemble, main dans la main, nos populations. Je voudrais toutefois nous exhorter à lutter sans relâche et vaincre en nous, l’esprit de haine, de calomnie, de convoitise et de médiocrité. Nous devrions plutôt faire régner entre nous, pour le bien supérieur de HLASSAMEY, l’amour, le pardon, la compétence et le partage de connaissances.

Mesdames et Messieurs,

Je mesure la grandeur de la mission et je souhaiterais donc l’accomplir en parfaite symbiose avec toutes les couches. Ainsi, je voudrais placer mon mandat sous le signe de l’ << UNION >> entre toutes les filles et tous les fils de HLASSAMEY et de la << SOLIDARITÉ >> entre nous, les vingt-cinq Conseillers communaux. Je nous invite, chers parents, chers frères et sœurs à œuvrer en tous points pour l’Unité dans l’intérêt de notre cher arrondissement HLASSAMEY. Car, << nous réalisons tous de meilleures choses lorsque nous travaillons ensemble. Nos différences comptent, mais l’humanité que nous avons en commun importe davantage >>, nous apprend l’Homme d’État, Bill Clinton.

Monsieur le Commissaire, je vous prie humblement de continuer à nous accompagner sur le plan sécuritaire comme vous nous le prouvez d’ailleurs déjà avec votre équipe bien dynamique, efficace et qui ne cesse de travailler avec abnégation, professionnalisme et dévouement.

Monsieur le Maire de la commune, je vous demande de garder notre arrondissement en esprit aux fins de nous accompagner à surmonter les challenges qui nous attendent pendant toutes ces années que durera la mission.

Messieurs les Sages et Notables, mon équipe et moi vous prions respectueusement de toujours rester disponibles pour implorer sans cesse la paix sur nous et l’arrondissement. Je m’emploierai à entretenir une collaboration franche et sincère entre vous et l’équipe de notre arrondissement commun.

Chers frères et sœurs, les périodes de campagne et des élections sont passées. Nous sommes désormais à l’heure du développement. Je nous invite à cacher nos égos et enterrer nos clivages politiques. L’émergence de HLASSAMEY nous interpelle tous et chacun doit jouer sa partition. En ce sens, Thomas Jefferson nous précise que le peuple est le seul sur lequel nous puissions compter pour préserver notre liberté. Ainsi, personne ne doit être et ne sera négligée dans la construction collective de notre cher arrondissement.

Mesdames et messieurs,

Je voudrais enfin vous rassurer que les acquis seront préservés et que des réformes techniques seront opérées au profit des filles et fils de HLASSAMEY, dans la poursuite des actions non conduites à terme.

C’est sur cette note d’espoir que je remercie les uns et les autres pour avoir honoré de leur présence, la présente cérémonie de passation de charge.

Vive la décentralisation !

Vive LALO !

Vive HLASSAMEY !

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!