Cession des infrastructures de débarquement de produits halieutiques : Bientôt de nouveaux emplois créés

0 67

Ces infrastructures constituées de deux (2) Bases obligatoires de contrôle et de douze (12) Plateformes de transfert installées autour du lac Ahémé dans les communes de Kpomassè, Comè et Bopa n’ont jamais pu être mises en service, mais ont plutôt été vandalisées. Après évaluation, le gouvernement a constaté que ces infrastructures construites aux frais du contribuable constitueraient une perte s’il ne prenait pas ses responsabilités. Il a pris donc l’option de donner une nouvelle jeunesse à ces infrastructures afin qu’elles retrouvent leur raison d’être et servent la communauté en contribuant au développement du sous-secteur pêche et aquaculture tout en générant des emplois. C’est pourquoi, le Conseil a décidé de les faire réhabiliter par des partenaires ayant manifesté un intérêt pour leur exploitation.

Banniere carrée

Les infrastructures de débarquement des produits halieutiques sont un important maillon du système amélioré de collecte des crevettes destinées à l’exportation et répondent aux normes internationales, elles sont indispensables pour la maîtrise de la sécurité sanitaire des produits de pêche au Bénin. Le gouvernement réhabilite ces édifices pour servir sa vision de faire prospérer les investissements consentis en concédant les infrastructures pour une meilleure exploitation et remettre en selle ces infrastructures dans le but de diversifier les filières du monde agricole et rural. Cette décision du gouvernement sera un grand soulagement pour les populations du lac Ahémé qui pourront s’y faire employer et un puissant levier pour le développement des activités halieutiques.

Ange M’TOAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!