Complexe hôtelier de la Marina : La société Halcyon Hospitality Advisors sollicitée

0 33

Le projet du Complexe hôtelier de la Marina près de la Porte du non-retour s’inscrit dans un vaste programme qui constitue un tout pour révéler davantage le Bénin au monde. Au regard du niveau d’avancement des études du projet, le recours à l’expertise d’un bureau spécialisé dans la démarche qualité et la sécurité dans le respect des normes légales, techniques et environnementales est nécessaire. Pour mémoire, le Complexe comprend notamment un théâtre de verdure pour la fête des religions endogènes et diverses manifestations culturelles ; un parking paysager de 350 places ; des jardins du souvenir ; l’esplanade touristique avec restaurants, bars, et sites de divertissements ; la reconstitution historique d’un bateau négrier ; une zone hôtelière d’environ 130 lits ; la promenade flottante sur la lagune et un jardin de recueillement.

Mieux, le président Talon a réaffirmé dans le PAG, l’ambition du gouvernement de faire du tourisme une filière de développement économique, créatrice de richesses et d’emplois et un outil de rayonnement du Bénin à l’international. On doit noter que le Bénin dispose d’atouts majeurs tangibles pour réaliser cet objectif et que la cité historique de Ouidah est d’ailleurs l’un de ces atouts. En clair, le Complexe hôtelier de la Marina s’agit d’un projet destiné à développer l’offre touristique du Bénin en général et de la ville de Ouidah en particulier. Tous ceux qui s’impatientent de la réalisation du projet doivent trouver dans cette nouvelle décision gouvernementale, un motif de satisfaction. Puisque c’est une autre avancée décisive vers la réalisation de ce projet inédit au Bénin.

Banniere carrée

La particularité de la gouvernance Talon 

La méthode de conception et de réalisation des projets sous la Rupture demeure salutaire. Elle consiste à faire des études sérieuses, sélectionner des entreprises de grande réputation pour conduire les projets afin qu’ils soient bien exécutés et viables. D’ailleurs, l’importance des travaux et de l’ouvrage requiert une expertise pointue pour satisfaire au respect des normes légales, techniques et environnementales. D’où la pertinence du choix de la renommée du groupe britannique Halcyon Hospitality Advisors qui était déjà chargé de la même mission pour le PLM Aledjo. D’après ces développements, on est alors en droit d’affirmer que lentement mais sûrement, le volet Tourisme du PAG s’implémente et prédit des raisons d’être fiers de notre pays et du gouvernement Talon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!