Désignation d’un candidat à la Présidentielle 2021: On se mange déjà le nez chez ”Les Démocrates”

0 37

Les Démocrates. C’est le nom du parti d’opposition dont les dossiers ont été déposés au ministère de l’Intérieur le 28 juillet dernier. Ses membres ne sont rien d’autre que les ténors de la résistance, des militants démissionnaires du parti Fcbe et certaines personnalités critiques vis-à-vis de la gouvernance Talon. Les Béninois ont aussi découvert l’identité du président du parti ‘’Les Démocrates’’. Il s’agit de l’ancien député Éric Houndété. Alors que le parti est annoncé pour être la plus grande formation politique de l’opposition avec une organisation et une discipline irréprochable, les dernières informations semblent prouver le contraire. Une guerre froide envenime déjà les délations entre les leaders, militants et cadres du parti Les Démocrates. Point d’achoppement, la désignation d’un candidat pour l’élection présidentielle de 2021. Selon les sources bien introduites, certains leaders du parti n’approuveraient pas le choix du président du parti Éric Houndété comme candidat à l’élection présidentielle. L’ancien vice-président de l’Assemblée nationale Éric Houndété a ses origines dans la partie méridionale du pays. Les anti-candidature de Houndété militeraient pour le choix d’un candidat ressortissant du nord-Bénin. Ceci, renseignent nos sources, pour des questions d’équilibre régional dans un contexte où beaucoup voient le Président Patrice Talon se présenter à l’élection présidentielle de 2021. Au sein du parti Les Démocrates donc, l’on veut se servir d’une candidature du Nord comme une arme politique pendant la campagne afin de battre Patrice Talon ressortissant du Sud. Pour l’heure, deux ailes se dégagent déjà au sein de ce parti d’opposition qui n’a pas encore d’existence légale. Avec cette guerre froide qui vicie les relations entre les militants de ce parti présenté comme un outil de combat politique, Les Démocrates risquent de se tirer une balle dans les pieds avant même l’élection présidentielle. Si le parti n’arrive pas à vite juguler cette crise, le combat politique serait perdu d’avance sans que leurs adversaires n’aient besoin de montrer les muscles.

Banniere carrée

Eudoxie Aklanty

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!