Conséquences de la covid-19 sur le système scolaire : Des parents d’élèves abandonnent les écoles privées 

0 38

Le coronavirus serait en train de contraindre des parents à sortir leurs enfants des écoles privées pour celles publiques. Et pour cause, la pandémie de covid-19 aurait négativement impacté leurs activités génératrices de revenus grâce auxquelles ils arrivaient à payer les frais de scolarité pour leurs enfants. La gratuité étant une réalité dans les écoles publiques, ces parents confient vouloir faire migrer leurs enfants des établissements privés pour ceux publics. Même si l’on doit reconnaître que l’école publique n’est pas totalement gratuite, le principe d’objectivité contraint à préciser qu’elle nécessite moins de dépenses pour les parents d’élèves comparativement à l’école privée. Les réalités de l’heure font noter que l’effectif des apprenants pourrait subir pendant cette année académique 2020-2021, de diminution dans les écoles privées.

Banniere carrée

Les appréhensions des parents d’élèves …

“Ce que je sais faire pour payer l’écolage de mon enfant qui passe en classe de cinquième ne tourne plus bien. Il n’y a plus la clientèle et le chiffre d’affaires a trop baissé. Je suis un maître tailleur et beaucoup de mes clients vivent à l’étranger, mais en raison des dispositions sécuritaires prises par les autorités afin de faire face à la pandémie, ma clientèle a chuté et mon chiffre d’affaires a reçu un coup. Après des calculs, j’envisage retirer mon enfant de son école privée pour le collège public situé dans mon quartier”, a expliqué Romuald H., résidant à Tankpè. Selon Maman Mira, une commerçante revendeuse de seaux plastiques à Djadjo, le coronavirus l’oblige à inscrire cette année, son enfant Mirabelle qui a fait la quatrième dans une école privée dans un établissement public. À l’en croire, elle allait acheter ses produits commerciaux au Ghana pour venir les revendre au Bénin, mais les frontières étant fermées en raison des mesures sécuritaires prises pour éviter la propagation du virus, elle n’arrive plus à poursuivre son business et par conséquent, elle ne sera plus en mesure de continuer à payer l’écolage de sa fille lorsqu’elle va refaire le privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!