Construction des marchés urbains à Cotonou : Talon apprécie les travaux sous les ovations populaires

0 72

C’est une descente surprise mais à laquelle les populations ont marqué une adhésion. Aucun communiqué officiel n’indiquait que le Chef de l’État sera au milieu de son peuple. Mais l’aura du chef qui colle bien à Patrice Talon a reçu l’adoubement des populations. La clameur populaire ayant accompagné le cortège présidentiel résonne.

 

Les ovations sonnent comme un soutien total aux actions du gouvernement de la Rupture. En effet, le Président de la République, Patrice Talon était sur des sites de construction des marchés urbains à Cotonou ce mardi 3 novembre 2020. Il s’agissait pour le Chef de l’Etat de constater de visu l’évolution des travaux de construction de ces infrastructures marchandes. Patrice Talon a aussi saisi cette occasion pour s’imprégner des conditions difficiles dans lesquelles opèrent les usagers du marché de Ganhi. Le Président de la République, pour cette descente sur le terrain, était accompagné des ministres du Cadre de vie et du Commerce, de la Directrice de l’Agence du cadre de vie, du Directeur Général de la Sogema, du Préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral et du deuxième Adjoint au Maire de la ville de Cotonou. Patrice Talon a fait le tour du marché Ganhi, du site de relogement de Xwlacodji, du marché de Ménontin en passant par les marchés de PK3 à Akpakpa, Aïdjèdo et Wologuèdè. Sur chaque chantier, le Président Patrice Talon a pu s’enquérir du niveau d’exécution des travaux et du respect des données contractuelles. Le Chef de l’État a posé des questions d’éclaircissement sur la consistance des travaux par endroits et fait des observations. Patrice Talon a été rassuré par les responsables de l’entreprise ITB, en charge des travaux, qui ont renouvelé leur engagement à tenir dans les délais contractuels. Pour le ministre José Tonato, le Chef de l’État a pu se rendre compte par lui-même que les chantiers évoluent très bien après la visite de 4 des 9 marchés en construction dans la ville de Cotonou et a positivement apprécié l’état d’avancement des travaux. Le ministre du Cadre de vie a fait savoir que si les travaux ont connu un léger retard, cela est dû à la fermeture des frontières avec le Nigéria et la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus. Mais, dit-il, le retard est en train d’être rattrapé. La Ministre de l’industrie et du commerce, Mme Shadiya Alimatou Assouman a, quant à elle, rassuré les femmes des marchés, de la finition dans les délais des travaux pour l’amélioration des conditions d’exercice de leurs activités. Elle garantit aux femmes que chacune d’entre elle retrouvera sa place dans les nouveaux marchés.

 

Banniere carrée

À propos des marchés urbains…

 

Le gouvernement béninois est préoccupé par la qualité des infrastructures marchandes. Dans sa vision, le Président de la République, Patrice Talon veut moderniser les marchés, lieux de commerce mais aussi symboles de l’économie florissante. Un lot de marchés a été retenu pour subir une totale transformation avec des travaux. Lancés le jeudi 12 décembre 2019, ces travaux font partie du vaste projet de construction de 35 marchés urbains et régionaux inscrit en bonne place dans le Programme d’Actions du Gouvernement. Ces marchés entièrement modernes, dont certains sont de type R+1 et d’autres de plain-pied, comportent des places plus confortables avec des capacités d’accueil doublées, des espaces de vente bien aménagés, des garderies, des infirmeries, des salles de réunion, des toilettes, une zone technique pour gérer les déchets, des parkings et d’autres commodités. Il est prévu également des travaux d’assainissement pour mettre fin au phénomène d’inondation pendant les saisons pluvieuses afin de soulager les peines des usagers de ces différents marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!