Décentralisation au Bénin :Dogbo : la révocation du Se en téléchargement

0 1 382

Dans la commune de Dogbo, département du Couffo, le Secrétaire exécutif (Se) peut commencer à compter ses jours dans le fauteuil de  »patron de l’administration communale ». Une procédure de révocation du Se a en effet été actée par les autorités politiques de la mairie. Le lundi 8 janvier 2024, les sept (7) membres du Conseil de supervision ont voté à l’unanimité en faveur d’une révocation du Secrétaire exécutif de la mairie de Dogbo.

Nos sources informent que le Se lui-même a pris part à cette séance qui a vu le  »vote-sanction » des membres du Conseil de supervision. À cette étape de la procédure, le Conseil de supervision devra faire recours à l’article 144 de la loi n° 2021-14 du 20 décembre 2021 portant code de l’administration territoriale en République du Bénin.

Selon l’article 144, « la faute lourde du secrétaire exécutif est constatée par le maire. Il en saisit le conseil de supervision qui décide s’il y a lieu à délibérer sur la révocation et saisit le préfet à cette fin ». Le conseil de supervision ayant délibéré le 8 janvier dernier, le rapport du vote favorable à la révocation du Se sera transmis au préfet du Couffo, Christophe Mègbédji.

Banniere carrée

Celui va alors engager les diligences qui pourraient aboutir à une conciliation, un abandon de procédure ou encore à la révocation effective du Se de Dogbo selon les éléments à charge. À la mairie de Dogbo, des informations de ces derniers mois sont loin de renseigner sur une bonne collaboration entre le Se et les élus communaux.

Les rapports difficiles de collaboration seraient-ils à la base par exemple du vote tardif du budget communal de l’année 2024 ? Quoi qu’il en soit, tout indique qu’il y a un réel problème de collaboration entre le Secrétaire exécutif et les élus communaux à Dogbo. À suivre.

B. K. S

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!