Burkina Faso: le gouvernement déjoue un projet d’attaque du pays. Les détails

0 883

Plus de peur que de mal pour le gouvernement de la transition au Burkina Faso. Un complot d’attaque contre les institutions de la république mûrit avec un réseau de militaires en fonction, militaires radiés et des civils aurait été déjoué. L’information a été portée à travers un communiqué du porte-parole de la transition. Selon les informations, l’attaque au pays devrait avoir lieu à la date du 14 janvier. Les militaires contactés devraient organiser une mutinerie pour conduire à un processus de désordre dans l’optique de déstabiliser le pays. Ceci permettra a des militants de la société civile d’organiser des manifestations. Et, pendant ce temps-là, un commando viendra de l’extérieur pour « d’attenter à la vie de plusieurs autorités de la Transition et de semer le chaos » informe le porte-parole. Malheureusement, les choses ne se sont pas bien passées. Plusieurs militaires impliqués dans ce complot ont été interpellés. Le gouvernement de la transition au Burkina Faso a annoncé une ouverture d’enquête pour mieux élucider le contour du problème et situer les responsabilités.

Banniere carrée

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!