Pour soupçons de corruption en France : Pascaline Bongo, la sœur de Ali Bongo écope 3 ans de prison, dont 2 ans avec sursis

0 438

Le verdict est tombé après plusieurs jours de procès. Pascaline Bongo, la sœur du Président déchu Ali Bongo écope 3 ans de prison, dont 2 ans avec sursis en France. Elle aura versé une amende de 150 000 euros d’amende viennent d’informer nos confrères de radio France Internationale. Pascaline Bongo est impliquée dans une affaire de corruption passive d’agent public étranger. Selon les informations, elle a été soupçonnée d’avoir pris 8 millions d’euros pour aider une société française à décrocher un marché public au Gabon. Il revenait donc, à la fille aînée de Bongo, d’aider cette entreprise à s’impliquer dans la création de l’Agence nationale des grands travaux du Gabon. Une affaire qui fait office de soupçon de corruption. L’infraction est qualifiée de « partenariat fictif » avec la société française Egis et notamment sa filiale Route. Il s’agit d’une agence créée par Ali Bongo qui devait s’occuper uniquement des travaux importants dans le pays. Le procès de Pascaline s’est ouvert depuis lundi dernier.

Banniere carrée

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!