Alerte du parti Les Démocrates sur les tentatives d’assassinat de certains de ses hauts responsables : « les pratiques qu’ils essaient d’épingler ne sont pas celles du Président Talon » : répond Wilfried Léandre Houngbédji

0 922

Le gouvernement de la République du Bénin à travers son porte-parole Wilfried Léandre Houngbédji a répondu à l’alerte donnée dans la soirée de ce lundi 12 février 2024 par le parti d’opposition Les Démocrates (LD) sur les présumées tentatives d’assassinat visant certains de ses responsables. Après le point du conseil des ministres de ce mercredi, le Secrétaire Général Adjoint (SGA) du gouvernement a apporté des clarifications vis-à-vis de cette dénonciation face aux journalistes. Selon lui, les pratiques dénoncées par Les Démocrates ne sont pas celles du président Patrice Talon, encore moins de son gouvernement.

«Le prétendu plan pour assassiner les responsables de premier plan de ce parti donc décimé la hiérarchie du parti. C’est bien ce que les amis Démocrates entendent faire gober au peuple. Mais il ne vous a pas échappé comme il n’échappe pas au président du parti Les Démocrates et à tous les militants Démocrates que l’une des choses que le président Talon et son gouvernement réussissent et qui est salué de partout, est d’abord la sécurité à l’intérieur de nos frontières, la libre circulation des personnes et des biens est une chose entièrement garantie au Bénin et nous travaillons à optimiser, le président vous l’a dit la fois dernière. Lui rêve d’un pays où on peut sortir à une 1h, à 2h du matin, à 5h et être en toute sécurité, en toute quiétude », a fait savoir Wilfried Léandre Houngbédji.

Banniere carrée

En poursuivant son intervention, le porte-parole a mentionné que ces pratiques soulevées par LD ne ressemblent pas au gouvernement en place. Pour lui, il s’agit d’une manipulation de l’opinion à des fins purement politiques.«Les pratiques que le parti essaie d’épingler ne sont pas les nôtres. Ce ne sont pas les pratiques du Président Talon et de son gouvernement. Ceux-ci qui sont habitués à cette pratique, ils ne se connaissent pas. Et on les a vus en 2019. Ce n’est pas nous qui avons recruté des chasseurs pour venir ici, s’en prendre aux béninois. Vous n’avez pas oublié non plus ceux qui au plus fort de leurs gloires promettaient de faire descendre leurs militants pour venir affronter les béninois dans les rues de Cotonou, donc opposés les béninois les uns aux autres», a-t-il ajouté avant de préciser que «ces pratiques que le parti espère épingler, ils devraient chercher plutôt ceux qui sont habitués dans ses propos rangs, autour de lui plutôt qu’au niveau de ce gouvernement qui a beaucoup à faire que de s’occuper, de suivre les responsables d’un parti d’opposition dans leurs vies au quotidien».

«C’est pas notre façon de faire. Je pense qu’il faut arrêter la comédie, la théâtralisation et c’est toutes choses dans lesquelles vous ne voyez pas le président Talon et son gouvernement », s’est défendu le SGA-PP pour conclure son intervention.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!