Bitumage de la voie Kilibo-Ouèssè et aménagement routier dans la 10e CE, Plus d’enclavement, l’He Dègla et le BR saluent la prouesse

0 512

L’ancien ministre de l’Intérieur,  l’honorable Benoît Dègla est un fils du Bénin qui connait la valeur des principes de reconnaissance. Il sait qu’un témoignage fidèle à l’histoire et un merci sincère suffisent pour débloquer encore plus les portes des faveurs. Ce sont ces valeurs qui ont une fois encore poussé le député Benoît Dègla à prendre siège dans la 10e circonscription électorale le week-end écoulé. 

Banniere carrée

L’œuvre de reconnaissance autour de laquelle l’élu du peuple a mobilisé les populations n’est rien d’autre que la décision historique prise en conseil des ministres le 13 mars 2024 pour sortir les contrées de la 10e circonscription électorale de la précarité.  En effet, le gouvernement a acté la contractualisation pour des missions de réalisation, de contrôle et de surveillance des travaux de réhabilitation ou d’aménagement et bitumage de route dans cette région située au centre du pays. Cette décision annonce le démarrage imminent du bitumage de la voie Kilibo-Ouèssè (25km) ainsi que l’aménagement de plusieurs autres voies d’accès dans la 10e circonscription électorale. L’annonce faite en conseil des ministres résonne assez fort au sein des communautés de populations de Ouèssè et environs qui peuvent pousser un ouf de soulagement. L’ambitieux projet de modernisation du réseau routier mis en œuvre par le gouvernement du Président Patrice Talon annonce ainsi ses effets positifs dans la 10e circonscription électorale. Les leaders de premier plan du milieu ne sont pas restés indifférents. À la tête d’une forte délégation composée de la ministre Eléonore Yayi Ladekan, du maire Firmin Akpo, des directeurs départementaux et autres cadres, l’ex-ministre et actuel député Benoît Dègla a organisé samedi dernier une tournée de confirmation de la bonne nouvelle et de remerciement. Dire merci au gouvernement et à son chef en premier pour  le bitumage de l’axe Kilibo-Ouèssè. C’est l’idée qui a créé un  mouvement de liesse populaire chez les groupes de jeunes, de femmes, de sages et autres autour de l’honorable Benoît Dègla. En témoigne le monde fou remarquable à la maison des jeunes de Ouèssè puis à la salle polyvalente du Ceg1 de Kilibo. Une cérémonie de témoignage de reconnaissance est un acte de paix. En cela, le roi de Ouèssè, Sa Majesté Djahin-Djanta qui sait que ses  »sujets » bénéficieront de ce vaste programme de bitumage et de réhabilitation de voies, a procédé à une prière traditionnelle pour bénir les initiateurs et consacrer la paix comme fondation de la tournée. Benoît Dègla a servi sous les couleurs d’un régime défunt. Face aux populations, l’ancien ministre a rappelé toutes les demandes infructueuses adressées à l’ex-président Boni Yayi en ce qui concerne la nécessité de procéder au bitumage de l’axe Kilibo-Ouèssè et par-delà, procéder à la régularisation des voiries. Enfin, dit-il, le Président Patrice Talon a promis et est en train de démontrer qu’il est un homme de parole. « Merci au Président Patrice Talon (…) je sais qu’il est un homme de cœur, un homme de parole. J’ai péché contre lui parce que j’ai douté de lui. J’ai dit je veux voir d’abord, mais il m’a toujours rassuré. C’est un homme de parole (…)», a déclaré le député Benoît Dègla devant les populations de la 10e circonscription électorale avant d’enchaîner : « le président Patrice Talon est attentif à toutes nos préoccupations. La route est une infrastructure de développement. Il nous faut des centres de santé. Il nous faut beaucoup d’autres infrastructures. Patrice Talon ne dort pas. Il est sur chaque dossier». L’honorable Benoît Dègla qui se félicite du démarrage imminent du bitumage de l’axe Kilibo-Ouèssè n’a pas manqué de louer les acquis obtenus depuis 2016 tels que le stade omnisport de Ouèssè, les infrastructures d’eau potable, d’électricité et scolaires. Le député Benoît Dègla a par ailleurs rassuré que le gouvernement travaillera à faire de grandes réalisations dans la 10e circonscription électorale jusqu’en 2026. La ministre Eléonore Yayi Ladekan native du centre du pays a elle aussi des mots de gratitude. Elle a salué la bravoure de l’honorable Benoît Dègla et des autres acteurs politiques et cadres du milieu. « C’est votre heure qui a sonné », a lancé la ministre Eléonore Yayi Ladekan qui salue les populations pour la patience dans l’attente et dans l’espérance. « Quand on parle de route, c’est beaucoup d’opportunités, c’est des emplois pour les jeunes, c’est le soulagement pour les parents, pour les femmes qui vont au marché. Le Président Patrice Talon sait remarquer les bonnes choses (…) donc tout ce qui reste là, ça viendra parce que quand il dit, il le fait », a martelé Eléonore Yayi Ladekan qui vante l’effort soutenu du chef de l’État dans tous les coins du pays. Les populations en joie ont capté ces messages de grâce et repris en chœur des chants de reconnaissance à l’endroit du Président Patrice Talon. L’honorable Benoît Dègla qui est allé témoigner sa gratitude au milieu de ses sœurs et frères de Ouèssè porte sur ses épaules un leadership politique responsable. Un merci peut ouvrir la porte vers d’autres plus grandes réalisations dans la localité. Ce secret est détenu par l’honorable Benoît Dègla.

Brivaël Klokpê Sogbovi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!