Lutte contre la cybercriminalité : Un jeune malvoyant risque 5 ans de prison

0 236

Un jeune malvoyant a comparu devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) ce jeudi, accusé d’escroquerie sur internet. Malgré ses dénégations, il risque jusqu’à 5 ans de prison et une amende de 1 million de francs.

Le prévenu, prétendant être gérant de motel à Ouidah, nie toute implication dans les actes de cybercriminalité qui lui sont reprochés. Cependant, lors de l’enquête préliminaire, il avait admis avoir été impliqué dans des activités cybercriminelles par le passé, mais affirme avoir renoncé depuis. C’est du moins ce qu’il faut retenir des recoupements d’information de nos confrères de BIP FM.

Banniere carrée

La défense insiste sur le fait que le jeune homme, malgré sa condition de malvoyant, est désormais engagé dans une voie légale en tant que gérant de motel. Elle met également en avant le fait que le prévenu n’a reconnu qu’une seule des accusations portées contre lui lors des interrogatoires.

Le ministère public a requis une peine de 5 ans d’emprisonnement, dont 3 ans fermes, ainsi qu’une amende de 1 million de francs contre le prévenu. Le verdict est attendu pour le 18 avril, où la décision finale sera rendue par la Cour. À suivre

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!