Réunion Interministérielle entre le Bénin et le Nigéria : 03 décisions importantes prises pour un nouveau cap pour la coopération régionale

0 2 293

Une réunion interministérielle de haut niveau s’est tenue le 21 mai 2024 au poste des douanes de Sègbana entre le Bénin et le Nigéria. Initiée par les présidents SEM Bola Tinubu du Nigéria et SEM Patrice Talon du Bénin, cette rencontre vise à renforcer les interactions sociales et économiques entre les deux pays.

Les délégations, conduites par des hauts responsables de chaque pays, se sont concentrées sur plusieurs décisions importantes . Il s’agit de la Réactivation de la commission mixte permanente pour traiter périodiquement des sujets d’intérêt commun et résoudre les différends, de la création d’un comité conjoint pour rendre opérationnel le poste-frontière entre Sègbana au Bénin et Tsamiya et Anguwar Sule Wara au Nigéria et de l’ encouragement des opérateurs économiques à débuter leurs opérations via le port de Cotonou.

Les discussions ont abouti à des décisions majeures pour faciliter les échanges commerciaux et renforcer les relations bilatérales. Le ministre des Affaires étrangères du Nigéria a souligné que « le Nigeria et le Bénin sont une même famille d’une même maison », tandis que le Ministre d’État Wadagni a qualifié cette réunion de « moment historique dans la concrétisation de la vision des Chefs d’État des deux pays ». Cette réunion marque une nouvelle étape dans la dynamique de coopération régionale, avec des initiatives concrètes pour la libre circulation des biens et des personnes. Les décisions prises sont essentielles pour le développement économique et la stabilité de la sous-région.

Banniere carrée

Construction du Pont sur la Rivière Ouara : Un Projet Conjoint

Parallèlement, des efforts sont en cours pour la réalisation du pont sur la rivière Ouara, un projet conjoint entre le Bénin et le Nigéria. Initialement retardé, ce projet verra la fondation réalisée par le Nigéria et la superstructure par le Bénin, avec un accord validé avec l’entreprise SOROUBAT . La partie nigériane a déjà exécuté les travaux de fondation. La partie béninoise s’occupe de la superstructure et des rampes d’accès, avec un délai d’exécution de sept mois, incluant la rédaction du rapport d’achèvement.

Ces initiatives illustrent un modèle de partenariat Sud-Sud, porteur de croissance et de stabilité pour toute la sous-région.

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!