Attaque rebelle dans l’est de la RDC : Plus de 80 morts en une semaine

0 449

Une attaque brutale dans l’est de la République démocratique du Congo a laissé plus de 80 personnes mortes en une semaine. Les Forces démocratiques alliées (ADF) sont suspectées d’être derrière ces assauts meurtriers.

Depuis mardi dernier, une série d’attaques perpétrées par des rebelles islamistes présumés a semé la terreur dans la province du Nord-Kivu. Les villages de Masawu, Kabweli, Mamulese, Masala, Mapasana et Mahini ont été les théâtres de violences inouïes, faisant un bilan macabre de plus de 80 morts.

Banniere carrée

Les Forces démocratiques alliées, originaires de l’Ouganda voisin, sont pointées du doigt dans ces attaques barbares. Ces assauts récurrents soulèvent des questions sur l’efficacité des opérations conjointes menées par les armées congolaise et ougandaise contre les ADF depuis fin 2021.

Face à cette escalade de la violence, les autorités congolaises et régionales sont appelées à prendre des mesures politiques immédiates pour mettre un terme aux exactions des ADF et garantir la sécurité des populations civiles dans l’est de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!