Bac 2024 dans le Mono : »nous avons trouvé des candidats prêts , dégourdis, très motivés, …. » dixit le préfet Milohin

0 729

Dêdêgnon Bienvenu Milohin, préfet du département du Mono et Dr Carlos Emery Atoun directeur départemental de l’enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle (Ddestfp) Mono ont procédé au lancement départemental de la phase écrite des épreuves du baccalauréat session de juin, ce lundi 17 juin 2024 au centre de composition du CEG 1 de Lokossa où 1.031 candidats composent dans les séries, A1, A2, B, C et D.

Les candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire du ventre de composition du CEG 1 de Lokossa ont reçu la délégation du préfet du département du Mono venue leur doper le moral et s’assurer de la bonne marche des dispositifs organisationnels. « Nous sommes venus ici au CEG 1 de Lokossa lancer ce jour les épreuves écrites de l’examen du baccalauréat au titre de l’année 2024.

Nous avons choisi ce centre, car, ce seul centre abrite le tiers des 3.451 candidats du Mono » a expliqué Dêdêgnon Bienvenu Milohin, préfet du Mono. « Nous savons faire le tour de certaines salles pour nous assurer que les candidats ont le moral avant le démarrage. Nous avons trouvé des enfants qui sont prêts, très dégourdis, à l’aise, nous les avons encore motivés à se mettre dans les conditions idéales, à ne pas s’affoler, à rester concentrés pour rendre efficacement tout ce qu’ils ont appris depuis l’obtention du BEPC.

Après cette étape avec les candidats, nous sommes allés au secrétariat pour nous assurer de la présence de tous les acteurs impliqués. C’est le moment de féliciter tous les acteurs qui se sont mobilisés de bout en bout pour l’organisation de cet examen.

Banniere carrée

Nous profitons pour lancer à un appel aux parents: de rester à l’écoute de ses enfants jusqu’à la fin des compositions, de leur remonter le moral , de les encourager à maintenir le cap jusqu’à la dernière épreuve », a souhaité le préfet Milohin.Dr Carlos Emery Atoun directeur départemental de l’enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle (Ddestfp) Mono s’est réjoui de la bonne organisation dans le centre du CEG 1 de Lokossa.

« Nous avons 8 centres d’examen dans le Mono avec 3.451 candidats dont 1.441 filles. Notre souhait est qu’on ait plus d’engouement à la série C. Nous demandons aux parents d’élèves de continuer à motiver leurs enfants, de veiller à leur bonne hygiène pour que nous puissions avoir de meilleurs résultats au plan national », s’est-il préoccupé.

Le superviseur adjoint du centre du CEG 1 de Lokossa, Dr Yessoufou Aouna décrit ici quelques dispositions prises dans le bon déroulement de l’examen. « Vous savez que le baccalauréat béninois est très bien organisé, donc déjà à 06h30, nous étions au commissariat pour prendre les enveloppes contenant les épreuves, et à 07h très précises, nous avons procédé à la vérification de la présence des surveillants de salle, les absents ont été remplacés suivant les normes, des informations utiles à la bonne marche ont été données aux surveillants de salle. Tout a bien démarré ici », a-t-il clarifié.

A. A

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!