Reçu ce dimanche sur TVC Gérard Gbénonchi revient sur la tournée gouvernementale

0 270

L’émission « Version Originale » de TVC Bénin a reçu ce dimanche 16 juin 2024, jour de la fête de la Tabaski et de la fête des Pères, le député de la 11e circonscription électorale, président de la commission des Finances et des Échanges du parlement et secrétaire général du parti UP le Renouveau, Gérard Gbénonchi. Il a été question sur cette émission du bilan de la récente tournée nationale initiée par le gouvernement et qui a permis aux membres de l’exécutif d’aller au contact des populations et de leur expliquer les différentes actions menées au sommet de l’État pour leur bonheur.

Banniere carrée

À l’issue de cette tournée, le député du Couffo se dit très satisfait de l’ambiance qui a régné sur le terrain. «Partout où j’ai vu les délégations passer, les populations sont venues en grand nombre écouter le Gouvernement et l’ont acclamé sur un certain nombre de points ; mais ont émis des doléances. Le gouvernement a pris l’engagement, les a rassurées de ce qui sera fait pour les deux (2) qui restent pour le président Patrice. Nous sommes très heureux d’avoir été en contact avec nos populations avec les délégations gouvernementales, d’être témoins de ce que le gouvernement a communiqué avec les populations», a laissé entendre Gérard Gbénonchi.
Pour lui, cette tournée est une sorte de réponses aux préoccupations relatives à la politique du gouvernement dans son ensemble.
Du côté de l’opposition au régime du président Patrice Talon, cette tournée a été vivement critiquée. Le parti de Boni Yayi Les Démocrates pense que les délégations étaient à la rencontre de leurs militants et non des populations. Mais l’He Gbénonchi explique et clarifie : «La reddition de comptes, c’est à l’intention de l’ensemble des populations. La reddition de compte n’est pas pour une classe donnée. Partout où nous sommes passés, j’ai vu des cibles qui sont invitées. Il y a des militants de la mouvance, mais aussi de l’opposition. J’ai vu des imams, des prêtres catholiques, des religieuses, des responsables de cultes endogènes, etc. Ceux qui disent que la tournée est orientée vers les militants de la mouvance présidentielle ont tort», a-t-il fait remarquer.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!