Département de la Donga : Un haut fonctionnaire du ministère du cadre de vie et des transports en garde à vue pour usurpation de titre et tentative de viol

0 5 426

Un agent permanent de l’État est dans les mailles de la justice béninoise. Il s’agit d’un inspecteur de l’environnement en service à la Direction Départementale du cadre de vie, des transports de la Donga. Dans une enquête du département enquête et Investigation (DEI) du groupe de presse Le Potentiel, ce haut fonctionnaire est accusé d’avoir abusé de son autorité et usurpé un titre pour tenter d’agresser sexuellement une jeune femme tout en se faisant passer pour un commissaire de police.

En effet, d’après les informations exclusives de votre web Le Potentiel, le 7 juin 2024 une jeune dame coiffeuse de profession a été victime d’une escroquerie. Cherchant à se plaindre, a joint les OPJ du commissariat du troisième arrondissement de DJOUGOU qui étaient en patrouille et stationné devant un bar restaurant .

Mettant du temps à venir les policiers ont démarré entre temps du lieu de rendez-vous. Une fois sur les lieux, elle a été approchée par un individu se faisant passer pour le commissaire du 3ème arrondissement de la commune de Djougou. Ce vrai faux commissaire lui aurait proposé de l’aider à régler son problème avant de l’emmener dans une auberge de la place.

Au cours de leur rencontre, l’homme aurait insisté pour partager une bière avec elle, et aurait ensuite tenté de la convaincre de tenir un rapport sexuel avec elle.

Banniere carrée

La situation a pris une tournure alarmante lorsque la victime s’est rendue compte de la supercherie tout en étant été harcelée par des appels incessants de l’agresseur présumé après avoir réussi à s’échapper

Après avoir été alerté par la victime, les agents de la Police Républicaine ont grâce à une stratégie interpellée le présumé usurpateur du titre de commissaire de police. Malgré ses tentatives d’intimidations, l’inspecteur de l’environnement dont il s’agit a été placé en garde-à-vue après avoir partiellement reconnu les faits qui lui sont reprochés selon une source proche de la victime.

Une enquête a été ouverte pour mieux comprendre les dessous de ce scandale. Respirant l’oxygène de la garde-à-vue depuis le mercredi 18 Juin, il sera présenté au Procureur de Djougou dès la semaine prochaine. À suivre.

Kevin da Silva

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!