Crise budgétaire au Kenya : Ruto annonce des emprunts après l’abandon du projet de hausse des impôts

0 243

📍Les dépenses publiques réduites des enseignants et les services de santé réduites

Le Kenya est en pleine crise budgétaire. Après les échauffourées ayant conduit le président William Ruto a abandonné les hausses d’impôts proposées, d’autres mesures sont prises. Pour combler le déficit budgétaire de près de 2,7 milliards de dollars, le gouvernement kényan a annoncé qu’il devra emprunter près d’un trillion de shillings, soit environ 7,6 milliards de dollars. Par ailleurs, les dépenses publiques seront réduites pour les enseignants et les services de santé.

Banniere carrée

Pour donner vie à l’économie kényane, un projet de hausses d’impôts proposées était introduit au parlement. Malheureusement, les populations se sont insurgées contre cette supposée imposition de la hausse des taxes en cours. Le parlement kenyan pris d’assaut a été incendié. Le président Ruto a abandonné le projet suite aux manifestations dans la rue. De nouvelles manifestations sont prévues cette semaine, avec des appels à la démission du président et des accusations de brutalité policière.

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!