Au sujet de la prise en charge des patients atteints d’insuffisance rénale au Bénin : le député Casimir Sossou adresse 04 propositions concrètes, pratiques et convaincantes au gouvernement

0 1 138

Les députés se sont retrouvés ce jeudi 4 juillet 2024 à l’assemblée nationale. Occasion pour eux de se pencher sur plusieurs sujets inscrits à l’ordre du jour pour le compte de cette plénière. Dans cette veine d’idée , l’honorable Casimir Sossou, élu du Bloc républicain dans la 11ème circonscription électorale a fait des propositions concrètes, pratiques et convaincantes au gouvernement de Patrice Talon sur le point lié à la situation des dialysés.

Lors de la séance plénière à l’Assemblée Nationale, les députés ont soulevé la question cruciale de la prise en charge des patients atteints d’insuffisance rénale au Bénin. L’honorable Casimir Sossou, député engagé, a présenté quatre propositions visant à transformer radicalement la gestion de cette condition médicale critique dans le pays. Ces propositions se résument à la prise en charge gratuite pour les trois premiers mois, l’expansion des centres de dialyse dans huit nouveaux départements, le renforcement des Centres de Santé d’Arrondissement, la régulation des tisanes traditionnelles.

Prise en charge gratuite pour les trois premiers mois

Une des propositions phares de Casimir Sossou est d’instaurer une prise en charge systématique et gratuite pour les Béninois atteints d’insuffisance rénale pendant les trois premiers mois de leur traitement. Cette mesure vise à alléger le fardeau financier initial des patients et à garantir un accès précoce aux soins essentiels.

Expansion des centres de dialyse dans huit nouveaux départements

Banniere carrée

Pour étendre l’accès aux soins de dialyse, l’honorable Casimir Sossou recommande la création d’unités de prise en charge dans huit départements supplémentaires, notamment dans le Couffo, le Mono, la Donga, l’Atacora, l’Alibori, les Collines et le Plateau. Cette initiative vise à réduire les déplacements longs et coûteux pour les patients vivant en dehors des grandes villes.

Renforcement des Centres de Santé d’Arrondissement

Une autre proposition importante est l’équipement de tous les Centres de Santé d’Arrondissement avec un médecin et un laboratoire d’analyses biomédicales. Cette mesure a pour objectif de décourager l’automédication en assurant un suivi médical adéquat et des diagnostics précis dès les premiers symptômes.

Régulation des tisanes traditionnelles

Enfin, Casimir Sossou propose de rendre gratuites ou à moindre coût les analyses de toutes les tisanes inventées par les tradipraticiens. Cette initiative vise à évaluer l’efficacité de ces remèdes traditionnels et à protéger la population contre les produits potentiellement dangereux.

Avec le soutien attendu du gouvernement, ces mesures pourraient transformer la réalité des patients atteints d’insuffisance rénale à travers le pays. D’autres sujets tels que le débat lié aux réformes dans les médias, le déploiement des forces de sécurité en Haïti, l’avancement de certains agents d’état sont aussi inscrits à l’ordre du jour à la séance plénière

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!