Présidentielle 2021 : Tout ce qu’il faut retenir de la rencontre Céna-partis politiques

0 63

La commission électorale nationale autonome (Céna) renoue avec les échanges avec les partis politiques. Une séance de prise de contact a eu lieu mardi 29 septembre avec les représentants des partis politiques au siège de l’institution à Cotonou.

Les formations politiques légalement enregistrées et reconnues par le ministère de l’intérieur ont répondu à l’appel à l’exception du Parti Restaurer l’Espoir de Candide Azanaï.

Selon les explications du Président de la Céna, l’institution qu’il dirige n’est pas habiletée à voter ni à interpréter des lois. Elle appliquera simplement les lois votées par l’Assemblée nationale et certifiées conforme à la constitution, a annoncé Emmanuel Tiando.

Banniere carrée

Par ailleurs, les modalités et la procédure de parrainage des candidats à la présidentielle respecteront un cadre réglémentaire précis, a rappelé le commissaire Abou Adam Soulé. De même, a-t-il indiqué, tout parti politique doit produire son état financier au 30 avril de chaque année à la Cour des comptes.

La Céna a rappelé que le décret 362 actualisé du 22 juillet portant financement des partis politiques fait obligation à l’institution de répartir le financement public en tenant compte des résultats issus des élections législatives de 2019 et des communales de 2020. Une interprétation dudit décret diversément appréciée par les représentants des partis politiques.

D’autres séances viendront meubler les échanges dans les prochains jours, a insisté le Président de la Céna.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!