Supposée suspension du média officer de la Caf pour agression sexuelle : «Je ne connais même pas de quoi on parle», dixit Félix Sohoundé Pépéripé

81

Félix Sohoundé Pépéripé est suspendu par la Confédération Africaine de Football CAF oui mais pas pour des faits d’agression sexuelle.Telle une traînée de poudre, l’information faisant état de la suspension du doyen Félix Sohoundé Pépéripé a envahi la toile. Elle a été relayée par plusieurs médias en ligne précisant que le journaliste sportif béninois serait suspendu par le jury de discipline pour agression sexuelle.

Selon les clarifications apportées par le média officer de la CAF, le jury de discipline « n’a jamais parlé d’abus sexuel ni d’agression sexuelle ». Il s’agit d’un coup monté de toute pièce peut-on retenir. Cela a trait au différend politique qui existe entre l’Algérie et le Maroc puisque FSP au cours d’une déclaration en mage à son anniversaire aurait félicité l’Algérie pays organisateur du CHAN en prophétisant une probable victoire du pays. Des propos que la partie Marocaine n’aurait pas appréciée.

Banniere carrée

« En effet, après la vidéo de mon anniversaire par les Algériens (plus de 2 millions de vues), des Marocains, dont une de la VAR, dont j’ignore jusque là le nom, m’ont approché au restaurant pour me demander pourquoi je supporte leurs ennemis au point d’affirmer qu’ils pourront obtenir l’organisation de la CAN…Et ça n’a pas raté. Tout s’est passé en l’espace de 48h. Je reçois une suspension du Jury d’appel pour « CONDUITE INCONVENANTE » qui me sommait de répondre le lendemain. Sans jamais me préciser de nom. Je ne connais même pas de quoi on parle. Et le lendemain aussitôt je reçois une SUSPENSION DE 5 ANS… » a t-il écrit .

« C’est faux. Une pure invention » t-il ajouté avant de faire savoir que les auteurs de cette diffamation vont répondre de leurs forfaiture devant les juridictions compétentes.
« J’ai aussitôt demandé à mes Conseils d’engager des poursuites judiciaires et plaintes contre tous les forums qui se sont lancés dans cette campagne de publication de fausses nouvelles, de dénigrement et de sabotage ainsi que les auteurs des allégations fallacieuses et mensongères, afin qu’ils en apportent les preuves (conformément à la loi sur le numérique) ».

Félix Sohoundé Pépéripé a fini par adressé des mots de remerciements à l’endroit des confrères et tous les amis qui l’ont fait appel pour le soutenir face à des détracteurs qui sans enquête ont commencé par salir son important nom dans le football africain et mondiale.

Ulrich ZINSOU

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!