JISSA 2023 : le Gouvernement appelle à renforcer notre ‘’Système National de Sécurité Sanitaire des Aliments’’

0 75

Le mercredi 7 juin 2023 est célébrée la 5è édition de la Journée Internationale de Sécurité Sanitaire des Aliments (JISSA 2023). «Les normes alimentaires sauvent des vies» est le thème retenu pour cette édition. A la veille de l’événement, la Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Françoise ASSOGBA KOMLAN, au nom du Ministre, a appelé à réfléchir sur les meilleures voies pour consolider les acquis et renforcer notre ‘’Système National de Sécurité Sanitaire des Aliments’’. Lire son message.

Béninoises et béninois, chers compatriotes,
L’honneur m’échoit de m’adresser à vous en cette veille de la célébration, dans notre pays, de la cinquième édition de la Journée Internationale de la Sécurité Sanitaire des Aliments (JISSA 2023).
En effet, chaque année depuis le 20 décembre 2018, date de la proclamation par l’Assemblée générale de l’ONU de la Journée Internationale de la Sécurité Sanitaire des Aliments, le 7 juin est l’occasion de saluer les nombreux bienfaits d’une nourriture sûre.
Cette journée a été instaurée pour renforcer la sensibilisation à tous les niveaux, promouvoir et faciliter les actions en faveur de la sécurité sanitaire des aliments.
Pour l’année 2023, le thème retenu par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est : «Les normes alimentaires sauvent des vies ».
Les normes alimentaires sont un moyen de garantir la sécurité et la qualité. Elles indiquent aux agriculteurs et aux transformateurs comment manipuler de manière hygiénique les aliments. Elles définissent les limites maximales d’additifs, de contaminants, de résidus de pesticides et de médicaments vétérinaires que chacun d’entre nous peut consommer sans danger. Les normes de sécurité sanitaire des aliments nous protègent tous et protègent les moyens de subsistance de nombreuses personnes. Elles définissent les critères que les produits alimentaires doivent respecter pour que les consommateurs soient protégés et qu’ils aient confiance dans le produit.

Ainsi au regard de l’importance de ces normes alimentaires dans la garantie de la sécurité sanitaire et la qualité des aliments, plusieurs organes au plan international en occurrence, le Codex Alimentarius, s’investissent dans l’établissement de normes. Ces normes orientent les législations nationales sur la sécurité sanitaire des aliments et favorisent l’adoption des pratiques optimales.
Béninoises et béninois, chers compatriotes
Notre pays veille à ce que les organes de son infrastructure de sécurité sanitaire des aliments se dotent des normes et réglementations alimentaires s’inscrivant dans le cadre général de celles définies au plan international.
A ce jour, l’arsenal normatif et réglementaire du Bénin sur les produits agroalimentaires regorge de plusieurs normes, lois, décrets et arrêtés portant sur divers aspects de la sécurité sanitaire des aliments (condition de production, de transformation et de commercialisation) et sur divers produits (ananas, anacarde, soja, karité, miel, etc).
Malgré ce dispositif normatif mis en place par notre pays, il existe encore des défis liés essentiellement à :
• l’extension de l’élaboration des normes nationales aux autres produits agricoles non encore couverts ;
• l’harmonisation des normes nationales aux normes sous régionales, régionales et internationales et
• la mise en conformité des opérateurs et des établissements agroalimentaires aux normes alimentaires en vigueur.

A ce sujet, mon département ministériel s’engage à œuvrer, en partenariat avec toutes les autres parties prenantes et les Partenaires Techniques et Financiers de la sécurité sanitaire des aliments, à :

  1. la réalisation de l’état des lieux des produits prioritaires ne disposant pas de normes nationales et à l’élaboration de celles-ci ;
  2. l’intensification de la sensibilisation des acteurs du secteur agroalimentaire sur l’utilisation des normes alimentaires en vigueur et
  3. l’accompagnement des acteurs du secteur agroalimentaire à la certification aux normes de leurs produits et de leurs processus de production.
Banniere carrée

Béninoises et béninois, chers compatriotes
Je voudrais exprimer ma gratitude à la FAO et l’OMS pour le soutien qu’elles ne cessent d’apporter à notre pays pour assurer la meilleure sécurité sanitaire de nos produits alimentaires. Je voudrais aussi remercier tous nos partenaires techniques et financiers pour leur contribution effective dans la prévention et le contrôle sanitaire des produits agroalimentaires.
Je ne saurais terminer mes propos sans lancer un appel à plus de responsabilité dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments à l’endroit de tous ceux qui cultivent, transforment, transportent, stockent, distribuent, vendent, préparent, servent et consomment des denrées alimentaires.

Chers compatriotes,
« La sécurité sanitaire des aliments, c’est l’affaire de tous ! ». Persuadé de ce slogan, cette journée représentera pour nous tous, une occasion de réfléchir sur les meilleures voies pour consolider les acquis et renforcer notre ‘’Système National de Sécurité Sanitaire des Aliments’’.

Vive la journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments ;

Vive la coopération nationale et internationale au service de la sécurité sanitaire des aliments ;

Vive le Bénin, je vous remercie !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!