Détournement de fonds à l’Obssu : Donald Acakpo piégé par le “faux” homme d’affaires Roland Zossou

0 19 958

Au fond du trou, sans aucune assurance d’en ressortir de sitôt, laissant l’angoisse en famille et au milieu de certains cercles d’amis. Le triste sort du Directeur général de l’Office béninois du sport scolaire et universitaire (Obssu), Donald Alexis Acakpo laisse des questions au bout des lèvres depuis la semaine écoulée. Une affaire de détournement de fonds publics à la direction dont il a la charge défraie depuis peu la chronique. Dans la foulée les instructions judiciaires s’enchaînent. Le Directeur général de l’Obssu, Donald Alexis Acakpo, son agent comptable, Vitalien Tchibozo et Roland Zossou, présenté comme un ami et partenaire d’affaires du DG sont arrêtés puis déposés en prison.

Au-delà des trois acteurs directs concernés, ce sulfureux dossier de détournement de fonds éclabousse aussi une dizaine de personnes, dont un directeur départemental des Sports. Pour l’heure, la rédaction de votre journal Le Potentiel ne juge pas utile de révéler son identité. Acculé par les faits, le fameux homme d’affaires Roland Zossou s’apprêtait à fuir le Bénin, confient nos sources crédibles. Pour se mettre à l’abri, l’homme aurait trouvé refuge dans un hôtel à Ouidah en attendant de boucler certaines procédures pour se rendre en Europe via la frontière bénino-togolaise (Hillacondji).

Très vite, les agents de la police républicaine se mettent à ses trousses sur la base d’informations concrètes. Pris en étau, le fameux homme d’affaires Roland Zossou aurait bénéficié d’une complicité des agents de l’hôtel à Ouidah. Ces agents, expliquent nos sources, n’auraient pas voulu coopérer avec la police venue mettre aux arrêts leur client VIP. Pour ce refus de coopération passible de sanction pour complicité et obstruction à l’exécution d’une mission d’agent public assermenté, les agents de l’hôtel seront tous mis aux arrêts. Selon nos sources, après une semaine de garde à vue, ces agents ont été présentés au procureur le 8 décembre 2023. Jusqu’ici ce dossier de détournement de fonds à l’Obssu est encore flou pour beaucoup de Béninois.

Achat de graines de coton, un piège de Roland Zossou

Le Département enquête et Investigation (Dei) du journal Le Potentiel a poussé un peu plus loin la collecte des informations au-delà des faits jusqu’ici présentés. À première vue, le Directeur général de l’Obssu Donald Alexis Acakpo a été victime de sa propre naïveté, puis d’un piège tendu par le “faux” homme d’affaires Roland Zossou qu’il considérait comme un ami.

Selon nos sources, le nœud de cette affaire est l’achat de graines de coton. Tout a commencé quand un directeur départemental des Sports dont nous taisons volontairement le nom a mis Roland Zossou en contact avec le DG de l’Obssu Donald Alexis Acakpo. Ce directeur départemental aurait présenté Roland Zossou comme un homme d’affaires très bien introduit dans le système de la Rupture. Ce fameux homme d’affaires a plus d’un tour dans son sac pour appâter sa victime. Roland Zossou va alors organiser un simulacre de rencontre avec un homme très puissant du pays et du système politique en place.

Au cours de la réunion, Roland Zossou va présenter cet ”homme très puissant” comme son oncle qui par ailleurs serait l’une des personnes très proches du Président Patrice Talon. Mieux, selon nos sources, Roland Zossou aurait aussi précisé que son oncle gère certaines sociétés de l’homme d’affaires Talon devenu Président de la République depuis 2016. Une preuve palpable exhibée pour définitivement convaincre le Dg Donald Alexis Acakpo du poids qu’il a. Vient maintenant l’épisode de l’arnaque. Roland Zossou aurait proposé à Donald Alexis Acakpo une opportunité d’achat de graines de coton.

Banniere carrée

Cette opportunité lui aurait été proposée par son oncle, le fameux ”homme très puissant”. Roland Zossou n’aurait pas les moyens suffisants pour saisir la fameuse opportunité. Il aurait donc convaincu Donald Alexis Acakpo de s’associer à lui pour l’achat des graines de coton. Un Dg d’un office n’est pas un homme d’affaires. Où va-t-il trouver les gros moyens pour se lancer dans cette affaire d’achat de graine de coton ? Selon nos sources, Roland Zossou a réussi à convaincre Donald Alexis Acakpo de mettre la main dans les caisses de l’État. Un ami peut être le pire ennemi.

On succombe assez facilement aux appâts d’un ami proche qui use de divers stratagèmes pour abuser de notre confiance. C’est par le truchement d’un abus de confiance que Roland Zossou aurait réussi à convaincre Donald Alexis Acakpo de prendre l’argent de l’Obssu pour financer l’achat des graines de coton. Avec les marges bénéficiaires attendues, l’argent pris dans les caisses de l’Obssu sera remis en place sans trace. Face à l’hésitation du DG Donald Alexis Acakpo, le fameux homme d’affaires l’aurait rassuré avec à la clé une promesse. Son oncle très puissant et très proche du Président Talon devrait appeler le DG de l’Obssu pour le rassurer. Selon nos sources, Roland Zossou serait allé acheter une nouvelle carte sim qu’il installe sur son téléphone. C’est depuis ce nouveau numéro qu’il va engager des échanges réguliers avec Donald Alexis Acakpo se présentant comme l’oncle et l’homme fort proche du Président Talon.

Or, c’est le même Roland Zossou qui se faisait passer pour ce fameux homme fort avec sa nouvelle carte sim. Le Dg de l’Obssu Donald Alexis Acakpo qui était à mille lieues d’imaginer qu’il se faisait berner a mordu à l’hameçon. Victime de naïveté et d’un excès de confiance en ce “faux” homme d’affaires Roland Zossou, Donald Alexis Acakpo a été victime d’une escroquerie. Des sources proches du dossier judiciaire confirment que le numéro censé être celui de l’homme fort proche de Talon est en réalité détenu par Roland Zossou. Les enquêtes et les perquisitions ont vite fait de mettre à nu cette stratégie mensongère mise en œuvre par Roland Zossou pour abuser de la confiance du DG Donald Alexis Acakpo embarqué dans une escroquerie.

Les fonds escroqués sont importants. 2,5 milliards de francs CFA. C’est le gap constaté dans les caisses de l’Obssu. En plus de ces fonds, Donald Alexis Acakpo aurait aussi versé dans cette fausse affaire d’achat de graines de coton une partie importante de son propre argent ( salaires, primes et autres) pensant naïvement y tirer un quelconque profit après. Cette naïveté est-elle naturelle ? La question se pose dans le contexte béninois. Selon nos sources qui s’appuient sur des résultats d’enquête, la photo du Dg Donald Alexis Acakpo aurait été retrouvée sur une grande divinité, probablement Kinninssi dans un domicile. Le DG Obssu aurait-il été endormi et floué par des pratiques occultes ? Cette piste d’analyse n’est pas du tout anodine dans le contexte spirituel béninois.

La justice en action

Plus question de laisser impunis les crimes économiques. C’est le ton imprimé au sommet de l’État. Depuis le début de cette affaire, la justice est en action. Les mis en cause sont traqués, mis aux arrêts et jetés en prison. Les enquêtes conduites par les autorités judiciaires auraient permis de répertorier une dizaine d’immeubles et maisons appartenant à Roland Zossou. Un embargo aurait été mis sur ces biens immobiliers de même que sur une dizaine de comptes bancaires de sociétés et comptes privés appartenant aux personnes soupçonnées d’être impliquées dans ce dossier de détournement de fonds à l’Obssu.

Le DG de l’Obssu Donald Alexis Acakpo, son agent comptable Vitalien Tchibozo et le “faux” homme d’affaires Roland Zossou déjà en prison et autres sont poursuivis pour des faits de blanchiment de capitaux, d’escroquerie et de détournement de deniers publics. L’audience va s’ouvrir le 18 janvier 2024 à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET). À suivre…

Brivaël Klokpê Sogbovi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!