Couffo/Appui à l’amélioration de la protection des enfants : Mesmin DJEDJI œuvre pour une sexualité responsable des filles

0 62

Convaincu que la société humaine se porterait harmonieusement si certaines injustices sont corrigées, le directeur exécutif du groupe d’actions pour la solidarité et d’initiatives de développement (Grasid) Ong, Mesmin Djédji est en campagne pour la protection des enfants et des filles du Couffo en général et celles des communes de Klouékanmè, Tovikiln et Lalo en particulier. ‘’La Lutte contre la grossesse en milieu scolaire et d’apprentissage est une réalité grâce à nos efforts’’, a dit Mesmin Djèdji. Et pour des activités menées à l’endroit des élèves au niveau des collèges partenaires et des centres de formation, les résultats probants donnent une lueur d’espoir.

‘’Ces activités ont permis d’avoir de changements de comportements et les filles cibles mènent un activé sexuelle responsable. Travaillons donc pour que nos enfants aient une égalité et que le taux de grossesse en milieu scolaire et apprentissage soit réduit’’, a souhaité le directeur exécutif de Grasid Ong. Selon Justin Carlos Degbey, coordonnateur du projet Spad pour Grasid Ong en partenariat avec plan Bénin, 22 clubs sont déjà installés pour la sensibilisation sur la thématique, des stratégies sont fournies aux filles pour ne pas tomber dans les pièges des hommes, et Grasid Ong travaille également à l’autonomisation des filles. Pour un bilan à mi parcours d’un projet de 8 mois (novembre 2019-juin 2020), les responsables des centres de promotion sociale, les acteurs des médias et les filles concernées se disent satisfaits et promettent une collaboration fructueuse pour l’atteinte des objectifs. Florence Christiane Egou, élève au Ceg Adjahonmè, mobilisatrice des filles ambassadrices de la commune de Klouékanmè.’’Nous allons, avec mes pairs, continuer le combat pour la réduction du taux de grossesse à Klouékanmè puisque nous avons eu la formation de comment se défendre pour que la gente féminine sorte des sentiers battus” a-t-elle ajouté. Et à la responsable du Cps Lalo, Anita Ayissi, d’ajouter ‘’la mission de protéger les enfants, lutter contre les violences faites aux femmes, de zéro grossesse en milieu scolaire et d’apprentissage de Grasid entre en droite ligne avec notre objectif. Notre soutien ne se fera pas marchander’’.

Résultats attendus et activités en cours

 

Banniere carrée

Le taux élevé de grossesse en milieu scolaire et d’apprentissage, a amené Grasid Ong à renforcer la communication autour de la thématique afin de définir les stratégies, susciter l’engagement des acteurs dans la promotion de l’égalité de filles et la réduction des grossesses en milieu scolaire et d’apprentissage. Comme résultats du projet Spad, on peut citer la formation de 6 associations de femmes dans les communes sur la stratégie de réduction des grossesses, des émissions grand public, l’installation des clubs en milieu scolaire et des clubs de filles ambassadrices. D’autres actions sont également en cours de réalisation notamment : appui à la production agricole, pisciculture, aviculture, afin de rendre autonomes les filles, des compétitions scolaires sur la thématique : aux filles, l’égalité, formation des leaders religieux, installation des équipes de football féminin, former les membres des clubs des filles sur les compétences de vie courante.

La Photo de Famille

 

Aristide Agbonagban/ Cr Mono-Couffo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!