Côte d’Ivoire: la Cour africaine ordonne la suspension du mandat d’arrêt contre Guillaume Soro

0 51

La sentence vient de tomber à l’issue de longues libérations.
Soit trois mois après les faits. “Le mandat d’arrêt délivré par la justice ivoirienne est illégal et ne respecte pas les formes juridiques nécessaires en la matière a soutenu la Cour africaine.

C’est une grosse victoire judiciaire et politique pour le camp Soro, qui voyait son leader écarté de la présidentielle à venir.

Banniere carrée

Il faut dire que le président de la Cour l’ivoirien Sylvain Oré n’a pas siégé, selon les textes de l’organisation, puisque l’affaire provient de son pays. Le tribunal a donc été présidé par le vice-président Ben Kioko. Ce tribunal a jugé toutes ces procédures non conformes au droit.

Par ailleurs, il faut souligner que plusieurs juridictions ont été saisies au plan international en dehors de la Cour africaine de justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!