Municipales du 17 mai prochain à Cotonou: Youssif Medadji alias Dancongo, pour une victoire du BR

0 59

(Le 5e Arrondissement donne un ‘’Oui‘’ franc au Bloc Républicain)

Selon les explications du jeune leader politique, le Bloc Républicain est un parti d’envergure nationale qui répond aux ambitions nourries par le Chef de l’État, Patrice Talon. « Le parti BR, c’est 37 députés à l’Assemblée nationale, 10 ministres au gouvernement, plusieurs maires et des milliers de conseillers communaux, municipaux, locaux et de nombreux militants et sympathisants », a-t-il fait savoir. Pour le compte de la 15e circonscription et particulièrement celui du 5è Arrondissement où il mène des actions d’envergure, le Président Youssif Medadji alias Dancongo déclare que l’objectif, c’est de gagner non seulement ce siège mais d’occuper également la mairie de Cotonou. Et pour y parvenir, il indique qu’un travail minutieux et méthodique se réalise pour convaincre les populations à rallier la cause du cheval blanc cabré en toute liberté.

« Nous travaillons avec méthode et conviction pour mobiliser le maximum de militants à adhérer à notre formation politique. Chaque jour, nous accueillons de nouveaux militants et nous sommes désormais convaincus que la mairie de Cotonou mérite d’être sous l’ancrage du Bloc Républicain », a-t-il martelé. Au sujet des quatre années de gestion du Président de la République Patrice Talon, il estime qu’il doit poursuivre l’œuvre de développement entamée.

Banniere carrée

Dans son intervention, le président Youssif Medadji alias Dancongo a salué les réalisations du régime Talon après quatre années de gestion du pouvoir. A le croire, cette gouvernance est couronnée de succès, compte tenu de la planification mise en place à travers le Programme d’actions du gouvernement (PAG) par le Chef de l’État. Sa rigueur, ses ambitions, ainsi que son goût pour les résultats forcent l’admiration. « C’est la première fois que nous avons vu un Président de la République qui a porté réellement ses ambitions au sommet de l’État depuis près d’une soixantaine d’années.», a déclaré le philanthrope républicain Youssif Medadji avant de citer quelques grandes réalisations à mettre à l’actif du pouvoir de la Rupture, dans les secteurs de l’agriculture, du tourisme, du numérique et des infrastructures. Il s’agit des prouesses réalisées par le Bénin en devenant le premier producteur du coton en 2019, la mise en œuvre du projet asphaltage, la construction en cours d’une vingtaine de stades, d’une dizaine de marchés modernes, la réhabilitation des parcs Pendjari et W, la construction de plusieurs routes sur l’ensemble du territoire national, les cantines scolaires pour la facilitation des repas aux enfants et la prise en compte de leur bien-être, la réforme du système partisan, le projet social d’assurance (Arch), entre autres. Sur le plan du numérique, il a souligné que le Président Talon a définitivement mis sur orbite le Bénin dans le 3ème millénaire. « Sur la base de ces actions remarquables qui révèlent notre pays, nous pouvons dire que le Programme d’actions du gouvernement (PAG) dans ses différents axes est en train d’être réalisé », a-t-il affirmé, ajoutant que bientôt selon les ambitions du gouvernement, de gros chantiers seront encore lancés à la satisfaction des Béninois, notamment l’assainissement pluvial de la ville de Cotonou, la voie de contournement Port-Calavi Kpota, la construction de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi, la délocalisation du camp militaire vers la commune d’Allada, et la construction de l’aéroport de Glo-Djigbé. Toute chose qui l’amène à dire que le Chef de l’Etat doit accepter de se représenter à la présidentielle de 2021. « Nous avons une seule phrase sur les lèvres désormais : Talon 10 ans. Il doit poursuivre l’œuvre qu’il a entamée », fait savoir le président de la jeunesse de Zongo qui est par ailleurs, un passionné de l’entrepreneuriat.

Par ailleurs, il profite de cette occasion pour souhaiter à tous les musulmans du monde entier un excellent mois béni de Ramadan, malgré la pandémie de Covid-19 qui sévit en les invitant à adopter les gestes barrières et le port de masque. Il invite tout un chacun à prier pour le chef de l’État et son gouvernement surtout en ces moments de grâces et de piété pour accompagner la réalisation de nos vœux.

Ange M’Toama

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!