Bénin/Communales du 17 mai: Ce que peuple veut, Udbn veut

0 62

Le mode de fonctionnement des « démocrates en union » séduit les populations qui y voient déjà la promesse de leurs attentes comblées. Sur le support de son idéologie, le parti de Claudine Afiavi Prudencio compte miser sur une stratégie de proximité fondée sur les attentes et les préoccupations des populations.

Pour une quête efficace de l’adhésion populaire pouvant donner à ses représentants dans les cinq cent quarante-six (546) arrondissements, des allures de candidats du peuple, l’UDBN a fondé son projet de société sur les besoins spécifiques de chacune des soixante-dix-sept (77) communes du pays.

Banniere carrée

En réalité, toutes les communes ont enclenché le processus de pleine urbanisation depuis que la décentralisation est en marche et les populations sont de plus en plus exigeantes. De ce fait, l’UDBN a travaillé sur les leviers efficaces pour apporter des réponses majeures aux citoyens sans manquer de relever les défis auxquels ils sont confrontés.

En effet, le parti opte pour un nouveau paradigme de gestion des collectivités locales. Au-delà de planifier agréablement la gouvernance, les élus UDBN veulent faire des communes des portes d’entrée de croissance, d’inclusion sociale et économique et de prospérité pour attirer les investissements, les talents, le commerce et l’innovation. Ce n’est pas tout ! La maîtrise de la pollution et de la circulation, les transports en commun plus développés et les logements abordables, la gestion de la diversité économique et la sécurité foncière et principalement l’amélioration du cadre de vie figurent au fronton des priorités des candidats de l’Udbn. Il ne reste qu’alors aux populations d’accomplir ce 17 mai, leur devoir civique au profit des « démocrates en union » qui sont préoccupés par leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!